Deux géantes visiteront Genève pendant trois jours

Deux géantes, une grand-mère et une petite fille, sont attendues dans les rues de Genève du ...
Deux géantes visiteront Genève pendant trois jours

Deux géantes visiteront Genève pendant trois jours

Photo: Keystone

Deux géantes, une grand-mère et une petite fille, sont attendues dans les rues de Genève du 29 septembre au 1er octobre. Magique et poétique, ce spectacle unique en Suisse devrait attirer un million de personnes.

'Ca va être un chamboulement pour Genève', a annoncé mardi devant la presse Sami Kanaan, chef du département de la culture de la Ville de Genève. Avec Jean Liermier, directeur général du Théâtre de Carouge, le magistrat est à l'initiative de la venue de la Saga des Géants à Genève. Les détails du parcours des Géantes seront révélés le 15 septembre.

Cette manifestation proposée par la compagnie basée à Nantes (F), Royal de Luxe, n'avait encore jamais fait escale en Suisse. Les Géants ont fait leurs premiers pas en 1993 au Havre (F). Partout où ils passent, ils suscitent un engouement extraordinaire et 'percent les coeurs des spectateurs', selon M. Liermier.

Dotée d'un fort caractère, la Grand-Mère mesure près de 8 mètres, pèse 1,8 tonne et chausse du 206,5. Elle fume la pipe, crache et lâche même quelques pets. Cette vénérable aïeule de 85 ans parle sa propre langue et trimbale un coffre où elle conserve ses mémoires.

La Petite Géante, une fillette de 5-6 ans, est très espiègle. Du haut de ses 5,5 mètres pour 800 kilos, elle mange des sucreries et se déplace en trottinette. Il faudra 58 liliputiens pour animer les deux géantes, 31 pour la vieille dame qui se déplace en chaise roulante ou avec une canne et 27 pour la Petite Géante.

Une parenthèse poétique

Une association a été créée pour soutenir leur venue à Genève. Le budget de toute l'opération s'élève à 2,2 millions de francs, dont 1,8 million de contributions privées. L'Association des communes genevoises a mis 200'000 francs, la commune d'Anières et la Ville de Genève 100'000 chacune.

François Longchamp, président du Conseil d'Etat, s'est réjoui de la 'parenthèse poétique de trois jours' que constitue cet 'événement majeur du calendrier culturel'. Le canton et les communes fourniront par ailleurs diverses prestations en nature, notamment le dispositif de sécurité dont les grandes lignes seront données le 19 septembre.

/ATS
 

Actualités suivantes