L'Allemand Thielemann succède à Barenboim au Staatsoper de Berlin

Le chef d'orchestre allemand Christian Thielemann va succéder au maestro israélo-argentin Daniel ...
L'Allemand Thielemann succède à Barenboim au Staatsoper de Berlin

L'Allemand Thielemann succède à Barenboim au Staatsoper de Berlin

Photo: KEYSTONE/AP/PIER PAOLO CITO

Le chef d'orchestre allemand Christian Thielemann va succéder au maestro israélo-argentin Daniel Barenboim à la direction du Staatsoper de Berlin, a annoncé mercredi la prestigieuse institution. Nommé pour cinq ans, il prendra ses fonctions en septembre 2024.

C'était 'le souhait de l'orchestre', a annoncé mercredi le responsable de la Culture à Berlin, Joe Chialo, devant la presse. Christian Thielemann est considéré comme le 'parfait successeur' de M. Barenboim, représentant 'la plus haute excellence musicale'.

Agé de 80 ans et atteint d'une grave maladie neurologique, Daniel Barenboim avait annoncé en janvier sa démission du Staatsoper, l'un des trois opéras de la capitale allemande, située dans l'ancienne partie est de la ville.

Christian Thielemann, 64 as, a dit vouloir mêler traditions et renouveau, en s'inspirant de villes comme New York pour proposer des représentations moins chères et plus courtes en matinée afin d'attirer un public plus jeune. Il compte laisser une large place aux opéras parce qu'ils traitent, selon lui, de questions toujours actuelles.

'A l'écoute'

Interrogé sur son style, alors que Daniel Barenboim est réputé pour sa fermeté, Christian Thielemann s'est décrit comme 'quelqu'un qui aime écouter'.

L'an passé, sa production au Staatsoper du Ring der Niebelungen, la tétralogie de Richard Wagner, avait été 'unanimement décrite comme phénoménale', selon le quotidien allemand Berliner Zeitung. Outre Wagner, il est connu pour apprécier Johannes Brahms et Richard Strauss.

Le chef allemand, né à Berlin, est sous contrat jusqu'à l'année prochaine avec la Staatskapelle de Dresde (est), dont il dirige l'orchestre, l'un des plus réputés du monde germanophone.

Protégé du légendaire Herbert von Karajan, M. Thielemann fut directeur musical général du Deutsche Oper de Berlin, opéra à l'ouest de la capitale, mais avait démissionné en 2004 en raison d'un différend de financement avec la ville. Il a également régulièrement côtoyé Daniel Barenboim, dont il fut l'assistant à l'âge de 19 ans au Deutsche Oper.

Dans un courrier lu devant la presse, le maestro argentin a loué 'l'extraordinaire talent musical' de Thielemann, apparu dès son adolescence. 'Il est ensuite devenu l'un des meilleurs chefs d'orchestre de notre temps', a écrit le maestro.

/ATS
 

Actualités suivantes