La Maison Gainsbourg ouvre à Paris en septembre

L'annonce met 'l'eau à la bouche', un de ses standards: la Maison Gainsbourg, soit le domicile ...
La Maison Gainsbourg ouvre à Paris en septembre

La Maison Gainsbourg ouvre à Paris en septembre

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

L'annonce met 'l'eau à la bouche', un de ses standards: la Maison Gainsbourg, soit le domicile parisien mythique de Serge Gainsbourg et un musée dédié sur le trottoir d'en face, ouvre le 20 septembre, a annoncé dimanche sa fille, Charlotte Gainsbourg.

C'est la fin d'un feuilleton de plus de 30 ans. Depuis sa disparition en 1991, les fans de 'l'homme à la tête de chou' se rendent en pèlerinage devant le 5 bis de la rue de Verneuil à Paris (VIIe arrondissement). Et rêvent d'y entrer pour découvrir l'incroyable intérieur et sa quantité astronomique d'instruments de musique, souvenirs et bibelots agencés par l'auteur-compositeur-interprète.

'Voila, c'est chez moi. Je ne sais pas ce que c'est: un sitting-room, une salle de musique, un bordel, un musée...', décrivait Serge Gainsbourg, en avril 1979, dans l'émission télévisée 'L'invité du jeudi'.

L'endroit, photographié du vivant de l'artiste et du couple mythique qu'il formait avec Jane Birkin, est entré dans l'imaginaire collectif. Louise Verneuil, musicienne de la scène émergente française, a ainsi choisi son alias en référence à cette adresse.

Charlotte Gainsbourg, actrice et chanteuse, a donc mis fin au suspense dimanche, 'très heureuse et touchée d'annoncer l'ouverture de la Maison Gainsbourg' le 20 septembre, dans un communiqué transmis à l'AFP.

Le parcours 'commencera par la visite de la Maison (5 bis rue de Verneuil), une plongée dans l'intime', poursuit l'artiste. 'Puis à deux pas, le Musée (14 rue de Verneuil) retracera la vie de mon père à travers ses oeuvres et sa collection de pièces emblématiques'.

'Comme un trésor'

Charlotte Gainsbourg 'espère proposer au public une expérience à part, qui donnera peut-être une nouvelle écoute à son oeuvre. Une expérience si possible à la hauteur de ce qu'il nous a laissé'.

Serge Gainsbourg a vécu pendant 22 ans au 5 bis, dont l'intérieur 'est resté intact depuis sa disparition en 1991', écrivent encore les responsables du lieu.

Le numéro 14, outre un musée 'retraçant la vie et la carrière de l'artiste', proposera 'une librairie-boutique et le Gainsbarre, caféet piano-bar'.

La date de cette communication n'est pas choisie au hasard: ce dimanche 2 avril marque le 95e anniversaire de la naissance de Serge Gainsbourg.

Le parcours fut long pour parvenir à une ouverture au public. 'Dans les dix premières années, quand j'étais la plus sûre du projet, c'était très compliqué à faire aboutir. Et après, j'ai fait marche arrière parce que c'était un peu ce qui me restait de lui, donc je le gardais comme un trésor', disait ainsi à l'AFP Charlotte Gainsbourg, en 2021, l'année des 30 ans de la disparition de son père.

'Mais quand je suis partie à New York --maintenant je suis de retour à Paris-- j'ai pris de la distance et j'ai compris qu'il fallait que ça se fasse', ajoutait-elle.

'Bordel très arrangé'

Cette demeure, 'c'est lui, sa personnalité, c'est assez surprenant', racontait-elle encore. Le titre 'L'hôtel particulier', sur l'album de légende 'Histoire de Melody Nelson', est inspiré du lieu.

'A l'époque de ma mère (Jane Birkin), il y avait peu de choses. Puis après, il y a eu de plus en plus de bordel très arrangé (rires). Il a transformé ça de son vivant en musée bourré d'objets, on avait du mal à marcher sans avoir peur de casser quelque chose'.

Elle se souvenait notamment d''un buste de (sa) mère'. 'C'est un moulage de son corps, c'est très, très beau. Au début, c'était en plâtre, puis il l'a refait en bronze'.

La Maison Gainsbourg pense accueillir près de 100.000 visiteurs par an et offrira également, selon ses responsables, 'une programmation culturelle in situ, digitale et hors les murs'.

La billetterie s'ouvre à partir du mardi 4 avril, exclusivement en ligne (maisongainsbourg.fr). Premiers billets disponibles pour des réservations de septembre à décembre 2023.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus