La sorcière Anna Göldi présentée dans un nouveau musée à Ennenda

Un nouveau musée consacré à Anna Göldi ouvre ses portes ce week-end à Ennenda (GL), en remplacement ...
La sorcière Anna Göldi présentée dans un nouveau musée à Ennenda

La sorcière Anna Göldi présentée dans un nouveau musée à Ennenda

Photo: Keystone

Un nouveau musée consacré à Anna Göldi ouvre ses portes ce week-end à Ennenda (GL), en remplacement de celui de Mollis. L'exposition retrace la vie, le procès et la mort de celle que l'on surnomme la 'dernière sorcière d'Europe', exécutée en 1782.

L'exposition se présente sur un espace de 600 m2 dans un bâtiment historique: le Hänggiturm, construit au milieu du 19e siècle, pic de l'industrie textile, qui servait de tour de séchage. Elle s'articule autour des différentes étapes de la vie de la servante glaronaise.

Le procès, très bien documenté, est au centre de la présentation. Par ailleurs, des îlots thématiques abordent les thèmes de la psychose des sorcières, des réseaux du pouvoir ou encore des Lumières.

Anna Göldi a été jugée pour sorcellerie et empoisonnement de la fille de son employeur, Johann Jakob Tschudi. Son destin est considéré comme un exemple de justice arbitraire à l'époque de l'ancienne Confédération. Le parlement glaronais l'a entièrement réhabilitée en 2008, en la reconnaissant officiellement non coupable.

La Fondation Anna Göldi est à l'origine du nouveau musée. L'installation a coûté 800'000 francs, dont 85% ont été financés par des privés, a indiqué à l'ats le président de la fondation Walter Hauser.

Quatre mille visiteurs sont attendus par année. L'exploitation est assurée pour les deux à trois prochaines années. Pour la suite, la fondation espère pouvoir trouver un accord avec le canton.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus