Le portrait du premier président de Sion a été retrouvé

Le portrait original de François de Kalbermatten (1790-1873), premier président de Sion, a ...
Le portrait du premier président de Sion a été retrouvé

Le portrait du premier président de Sion a été retrouvé

Photo: Ville de Sion

Le portrait original de François de Kalbermatten (1790-1873), premier président de Sion, a été retrouvé. La Ville avait lancé un appel à la population au début de l'été pour tenter de dénicher la toile.

La quête de la municipalité aura porté ses fruits: la propriétaire de la toile, Emmanuelle de Kalbermatten, a contacté les autorités, se réjouit jeudi la Ville de Sion dans un communiqué.

'J’avais vu passer cet appel, mais je pensais qu’il s’agissait d’une toile beaucoup plus grande. Aussi, je n’ai pas fait le lien avec le petit tableau suspendu dans mon corridor', explique-t-elle citée dans le texte. La propriétaire raconte que c'est son fils qui lui a suggéré que c'était peut-être celui-là que la Ville recherchait.

'J’ai vérifié, et c’était effectivement le cas. Je suis tellement déçue de ne pas avoir remarqué ça plus tôt', souligne Emmanuelle de Kalbermatten. Celle-ci n’a pas pu précisément reconstituer le parcours du tableau qui a appartenu à une branche de la famille qui s'est éteinte rapidement.

La toile a été peinte en 1835 par Laurent Ritz, grand portraitiste de l'époque et père du célèbre peintre Raphaël Ritz, indique à Keystone-ATS Coline Remy, responsable des archives municipales. L'actuelle propriétaire possède également le portrait de la femme du premier président de Sion, Catherine de Kalbermatten, née de Torrenté.

Longue quête

Pour retrouver l'original introuvable de François Kalbermatten, président de 1848 à 1850, la Ville a commencé sa quête dans les collections de toutes les institutions cantonales, sans succès. Les archives municipales disposaient d'une photo du tableau, sans aucune référence, dénichée dans une publication de 1966 qui répertorie tous les présidents de la Ville et de la Bourgeoisie jusqu'à cette date.

Les autorités sédunoises avaient alors lancé cet appel à la population, espérant retrouver le portrait chez un privé, éventuellement un descendant de François de Kalbermatten dont la famille a de nombreuses ramifications. L'appel avait été lancé en vue de célébrer les 175 ans de la Constitution fédérale le 26 août dernier. A cette occasion, l'Hôtel de Ville proposait une exposition retraçant les 175 ans de son Conseil municipal.

François de Kalbermatten avait déjà des responsabilités publiques avant la création de la Municipalité en 1848, dont il prend la présidence durant deux ans. Il fut également châtelain, vice- et grand-châtelain, assesseur au tribunal du dixain, chef du bureau de la police centrale, juge au tribunal d’appel, député de la Diète et enfin conseiller d’Etat, de 1844 à 1850.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus