Mark Margolis, parrain de la drogue dans « Breaking Bad », est mort

L'acteur américain Mark Margolis, qui incarnait le sinistre parrain de la drogue Hector Salamanca ...
Mark Margolis, parrain de la drogue dans « Breaking Bad », est mort

Mark Margolis, parrain de la drogue dans

Photo: KEYSTONE/AP AMC/URSULA COYOTE

L'acteur américain Mark Margolis, qui incarnait le sinistre parrain de la drogue Hector Salamanca dans les séries 'Breaking Bad' et 'Better Call Saul', est mort à l'âge de 83 ans. C'est ce qu'a annoncé sa famille vendredi.

Le comédien est décédé dans un hôpital de New York, après 'une courte maladie', avec sa femme et son fils à ses côtés, selon un communiqué.

Son personnage Hector Salamanca, chef de cartel impitoyable et infirme, cloué à son fauteuil roulant et communiquant avec une simple sonnette, était le plus connu de ses rôles. Il lui avait d'ailleurs valu d'être nominé aux Emmy Awards, l'équivalent des Oscars pour la télévision.

'Mark Margolis était un très grand acteur et un être humain adorable. Drôle et attachant hors tournage, (...) intimidant et effrayant sur le plateau', a salué sur Instagram la star de 'Breaking Bad' Bryan Cranston, héros de la série sous les traits de Walter White, professeur de chimie glissant inéluctablement vers le trafic de drogue.

'Immense talent'

'Une puissante présence à l'écran!', a abondé son ancien partenaire de jeu Bob Odenkirk, qui incarnait l'avocat véreux Saul Goodman dans 'Breaking Bad' avant que le personnage n'ait le droit à son propre spin-off, 'Better Call Saul'.

Le compte officiel de 'Breaking Bad' sur les réseaux sociaux a pour sa part salué 'l'immense talent de Mark Margolis, qui, avec ses yeux, une cloche et très peu de mots, a fait d'Hector Salamanca l'un des personnages les plus inoubliables de l'histoire de la télévision.'

Né à Philadelphie en 1939, M. Margolis s'est installé à New York pour devenir acteur. Sa carrière a été jalonnée de rôles secondaires dans 'Scarface', 'Ace Ventura' et 'Black Swan', ou encore dans la série HBO 'Oz'. Il laisse derrière lui Jacqueline, son épouse depuis 61 ans, ainsi que Morgan, leur unique enfant, et leurs trois petits-fils.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus