Montreux Jazz: Zucchero, Woodkid ou Rag'n'Bone Man en vedette

Même en version réduite, le Montreux Jazz Festival (MJF) va accueillir des grands noms de la ...
Montreux Jazz: Zucchero, Woodkid ou Rag'n'Bone Man en vedette

Montreux Jazz: Zucchero, Woodkid ou Rag'n'Bone Man en vedette

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Même en version réduite, le Montreux Jazz Festival (MJF) va accueillir des grands noms de la musique cet été. Zucchero, Woodkid, Rag'n'Bone Man ou encore Ibrahim Maalouf font partie des artistes qui se produiront sur le Léman entre le 2 et le 17 juillet.

Ils y côtoieront de nouveaux talents et de nombreux artistes suisses dans une programmation 'd'une grande mixité, fidèle à l'identité du festival', indique Mathieu Jaton, le directeur du MJF, interrogé par Keystone-ATS.

Ces artistes livreront pour la plupart des prestations adaptées à la configuration 2021 du MJF, repensée pour répondre aux normes sanitaires. 'Nous aurons des concerts beaucoup plus intimistes, plus axés sur le jeu musical. C'est une sorte de retour aux sources', estime Mathieu Jaton.

Pour sa quatrième participation au festival, le chanteur italien Zucchero se produira par exemple en 'trio rock' sur la scène érigée sur le lac, à 25 mètres du rivage et de gradins pouvant accueillir 500 spectateurs. Le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf sera lui accompagné d'un seul guitariste.

'Nous serons en plein dans la magie montreusienne', se réjouit Mathieu Jaton. Il s'attend à voir émerger du Léman plusieurs 'pépites', citant notamment des chanteuses de la nouvelle génération comme Yseult, Nathy Peluso ou Arlo Parks.

Des Suisses seront aussi à l'honneur dans cet écrin, à l'instar du rappeur lausannois Arma Jackson. Une soirée sera également consacrée au trio alémanique composé de Sophie Hunger, Dino Brandao et Faber, qui s'est formé durant le confinement.

Entre 70 et 150 francs la place

La deuxième scène payante de cette édition, située dans la salle Belle Epoque du Montreux Palace, a aussi été retenue pour offrir des moments d'intimité, poursuit le patron du MJF. Dotée de 200 places assises, elle sera dédiée aux musiques jazz et soul.

En tout, ce sont près de 60 artistes qui défileront sur ces deux scènes, dont un tiers de Suisses. 'J'ai été surpris de voir qu'autant d'artistes, surtout parmi les grands noms, adhéraient à notre projet', remarque Mathieu Jaton.

La billetterie sera ouverte mardi 8 juin. Les billets coûteront entre 70 et 80 francs, sauf pour les quatre têtes d'affiche - Zucchero, Woodkid, Rag'n'Bone Man et Ibrahim Maalouf - pour lesquelles il faudra payer environ 150 francs. Des prix inférieurs à ceux pratiqués lors d'une édition normale du MJF. 'Nous voulons des concerts accessibles au plus grand nombre', relève le directeur.

Deux autres scènes, gratuites celles-ci mais soumises à réservations, seront installées dans le grand hall et les jardins du Montreux Palace. Elles accueilleront notamment des artistes émergents et les jam sessions.

Penser à l'avenir

Avec ses quatre scènes, le MJF pense pouvoir attirer entre 1200 et 1500 personnes par jour, soit dix fois moins qu'avant le coronavirus. Onze bars et points de restauration seront à disposition des festivaliers. Le protocole sanitaire sera communiqué à l'approche du festival et s'adaptera à l'évolution de la situation.

Ce 55e Montreux Jazz, dont le budget se monte à 8 millions de francs, n'est pas une 'édition sparadrap', insiste Mathieu Jaton. 'Nous ne voulions pas faire dans la demi-mesure, en remplissant par exemple des moitiés de salle. Nous sommes repartis de zéro pour créer quelque chose de nouveau, tout en respectant les valeurs du festival.'

A l'instar des autres initiatives lancées depuis le début de la crise, le MJF souhaite apprendre de cette édition 2021 pour imaginer son futur. Mathieu Jaton cite par exemple la retransmission en live streaming de certains concerts de la scène du lac, qui seront ensuite accessibles gratuitement durant la durée du festival.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus