Près de 6000 personnes ont fréquenté au festival Delémont’BD

Près de 6000 personnes se sont rendues au festival de BD de Delémont, qui s'est terminé dimanche ...
Près de 6000 personnes ont fréquenté au festival Delémont’BD

Près de 6000 personnes ont fréquenté au festival Delémont’BD

Photo: Delémont'BD

Près de 6000 personnes se sont rendues au festival de BD de Delémont, qui s'est terminé dimanche. Une trentaine d'artistes ont participé à cette 7e édition pour des séances de dédicaces et des rencontres avec le public.

Delémont a accueilli de vendredi à dimanche son festival de la bande dessinée en présence de son invité d'honneur, l'auteur français Alfred.

Une librairie, des bouquinistes, des micro-éditeurs et des soirées festives étaient aussi au programme. Cette célébration de la bande dessinée s'est déroulée au coeur d'un parcours muséal gratuit de 25 expositions qui sont proposées jusqu'au 11 juillet.

Albertine, Pitch Comment, Noémie Weber, Hélène Becquelin, Buche ou Mara figuraient par la trentaine d'auteurs invités ce week-end dans le chef-lieu jurassien. Les enfants ont aussi eu leur univers avec les Jardins dessinés, espace composé de 20 ateliers interactifs.

Le nom des deux lauréates des Prix Delémont'BD 2021 de bande dessinée suisse ont été dévoilés samedi soir. La Genevoise Léonie Bischoff a reçu le prix du meilleur album suisse de bande dessinée pour , 'Anaïs Nin, sur la mer des mensonges'. La Zurichoise Simone F. Baumann s'est elle vu décerner le prix de la meilleure première œuvre suisse de bande dessinée pour 'Zwang'.

Ce festival, mis en place en moins d'un mois à la suite des allégements des dispositions sanitaires, s'est déroulé en grande partie en plein air. Il a été écourté dimanche en raison des violents orages.

Bande dessinée dans les rues

Comme l'année dernière, Delémont'BD a à nouveau fait descendre la bande dessinée dans les rues. Les oeuvres issues de 19 auteurs de toute la Suisse ont essaimé à Neuchâtel, Bienne (BE), La Chaux-de Fonds (NE), Fribourg, Genève, Lausanne et Bâle.

Les artistes ont travaillé sur le thème du baiser, un acte d'amour quasiment proscrit depuis des mois avec la pandémie. 'Depuis le début de la pandémie ainsi que le déconcertant précepte de la distanciation sociale, nous avons, ici comme ailleurs, été amenés à renoncer à nous embrasser', relèvent les organisateurs de la manifestation.

Delémont’BD prévoit la tenue de sa 8ème édition, sous une forme étendue, l'an prochain du 10 juin au 10 juillet.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus