Théâtre Vidy Lausanne: une saison sous le signe de la durabilité

Le Théâtre Vidy Lausanne va retrouver son public avec une vingtaine de spectacles lors de la ...
Théâtre Vidy Lausanne: une saison sous le signe de la durabilité

Théâtre Vidy Lausanne: une saison sous le signe de la durabilité

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le Théâtre Vidy Lausanne va retrouver son public avec une vingtaine de spectacles lors de la première partie de sa saison 2021-2022. La programmation placée sous le signe de la durabilité proposera un panorama de la création contemporaine suisse et internationale.

Après des mois de fermeture, suivis d'ouvertures limitées, cette nouvelle saison est riche de nouvelles créations et de spectacles reprogrammés, a annoncé Vincent Baudriller, directeur du Théâtre Vidy Lausanne lundi devant la presse. Comme les créations, les propositions reportées en raison de la crise sanitaire représentent environ un tiers de la programmation.

La saison s'ouvrira avec deux créations proposant une immersion dans la nature: l'une se reliera au monde animal avec le Shanjulab à Gimel, l'autre à la vie sous-marine avec la performeuse Anne Rochat à la Tour-de-Peilz.

Correspondances écologiques

Le projet Théâtre durable? débutera ensuite à Vidy avec une création écoféministe de la metteuse en scène Katie Mitchell, 'Une pièce pour les vivant-e-x-s en voie d'extinction'. Ecologiquement exemplaire - deux cyclistes produisent de l'électricité sur scène - elle sera recréée dans d'autres pays sans recourir à des voyages ou transports, a expliqué Vincent Baudriller.

Les questions écologiques résonnent aussi dans la pièce de Guillaume Béguin 'Les nuits enceintes', dans 'La lune est en Amazonie' de la compagnie colombienne Mapa Teatro. Tout comme dans les conférences décalées de l'Atlas de l'Antropocène.

Pour le Théâtre de Vidy, qui veille à diminuer son empreinte carbone, il est cependant indispensable de continuer à rester ouvert aux artistes du monde. Il accueille notamment 'Trio, for the beauty of it', trois artistes de danse urbaine venus d'Abidjan, Mexico et New York, ainsi que les créations singulières de deux chorégraphes marocaines.

Portraits de femmes

Créé en 2018 et reporté quatre fois, le théâtre critique du co-directeur du Schauspielhaus de Zurich Nicolas Stemann met en scène le roman de Kamel Daoud, qui donne la parole à un Algérien d'aujourd'hui: celui-ci se dit le frère de l'Arabe anonyme tué par Mersault, le personnage principal de l'Etranger d'Albert Camus. Le metteur en scène présentera également la 'Visite de la vieille dame de Dürrenmatt' en allemand, surtitré en français.

Les artistes Marlène Saldana et Nina Negri, inspirées chacune par un grand film américain, 'Showgirls' et une 'Femme sous influence', dressent deux portraits de femmes en lutte pour affirmer leur place dans la société. Marion Siéfert, elle, met en scène une adolescente qui choisit Instagram pour crier ses tourments.

A l'Opéra de Lausanne, Anne Teresa de Keersmaeker va danser seule sur scène pour revisiter 40 ans de carrière sur les Variations Goldberg de Bach. 'Autre chorégraphe très intéressante du moment', Yasmine Huguonnet partagera sa recherche sur la corrélation corps/espace.

Mastroianni et Bruni-Tedeschi

Avec la troupe des 'Idoles' rejointe par Chiara Mastroianni, Christoph Honoré revient à Vidy avec 'Ciel de Nantes' des histoires héritées de sa famille. Dans 'Toi', l'actrice Valeria Bruni-Tedeschi s'adresse à sa mère pianiste à travers les mots sans retenue de Pascal Rambert.

Christoph Marthaler proposera sa première création réalisée à Vidy en 2020, 'Aucune idée', avec son acteur fétiche, l'Ecossais Graham Valentine.

Certificat sanitaire requis

En raison des travaux de rénovation, les spectacles seront présentés dans les deux salles encore ouvertes à Vidy, le Pavillon et la salle René Gonzales ou hors les murs : à l'Université de Lausanne, à l'Octogone de Pully et en plein air. L'un des enjeux sera le retour du public. 'Nous savons que la situation ne va pas être simple', a observé Vincent Baudriller.

Sans compter que les salles ne seront accessibles qu'avec un pass sanitaire, suite à la demande de la Ville de Lausanne et au vu de la consultation lancée par le Conseil fédéral. Une mesure que Vincent Baudriller espère la plus brève possible.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus