Tir mortel sur le film Rust: Alec Baldwin a « menti éhontément »

Alec Baldwin a 'menti éhontément' pour se dédouaner du tir mortel qui a coûté la vie à la directrice ...
Tir mortel sur le film Rust: Alec Baldwin a « menti éhontément »

Tir mortel sur le film Rust: Alec Baldwin a

Photo: KEYSTONE/AP Invision/EVAN AGOSTINI

Alec Baldwin a 'menti éhontément' pour se dédouaner du tir mortel qui a coûté la vie à la directrice de la photographie de son western 'Rust', ont estimé les procureurs en charge de l'affaire. Sa négligence a compromis la sécurité du tournage, selon eux.

Le tournage de ce film avait viré au drame en octobre 2021 dans un ranch du Nouveau-Mexique, dans le sud-ouest des Etats-Unis. Alec Baldwin avait pointé une arme censée ne contenir que des balles à blanc, mais dont un projectile bien réel avait tué la directrice de la photographie Halyna Hutchins et blessé le réalisateur Joel Souza.

Accusé d'homicide involontaire, l'acteur risque jusqu'à 18 mois d'emprisonnement. Il maintient qu'on lui avait assuré que son arme était inoffensive et sa défense tente de faire annuler son procès, prévu en juillet. Il nie aussi avoir appuyé sur la détente, ce qui est 'absurde à première vue', insistent les procureurs en charge de l'affaire, dans des documents publiés lundi, réclamant le maintien du procès.

Une expertise du FBI a conclu que le pistolet tenu par l'acteur n'avait pas pu faire feu sans une pression sur la détente. Le comédien 'a menti éhontément sur son comportement' en plateau, en changeant sa version pour éviter toute responsabilité, poursuivent les procureurs.

'Il hurlait régulièrement'

Dans son premier interrogatoire avec la police, l'acteur ne soutient pas que l'arme s'est déclenchée toute seule, ni que Mme Hutchins lui a dit de pointer le pistolet vers elle. Ces éléments font partie d'un 'récit' que M. Baldwin a développé ultérieurement dans les médias américains, relèvent-ils.

Les procureurs fustigent l'attitude de l'acteur, qui était également producteur sur 'Rust'. Selon des témoins, 'il hurlait régulièrement' sur tout le monde et voulait finir le film plus vite. 'La pression de M. Balwin à l'encontre de l'équipe sur le plateau de tournage a régulièrement compromis la sécurité', dénonce l'accusation, critiquant 'un homme qui n'a aucun contrôle sur ses émotions'.

L'armurière du film, Hannah Gutierrez-Reed, a été jugée coupable d'homicide involontaire début mars. Sa peine doit être prononcée lundi. Selon l'accusation, ses négligences répétées ont permis l'introduction de balles réelles sur le plateau, au mépris de toutes les règles de l'industrie cinématographique.

Fait divers rare

'La combinaison de la négligence et de l'inexpérience de Hannah Gutierrez et de l'absence totale de préoccupation d'Alec Baldwin pour la sécurité de ceux qui l'entourent s'est avérée mortelle', chargent les procureurs. Ce fait divers rare avait choqué Hollywood et provoqué des appels à interdire les armes à feu sur les plateaux.

Le tournage de 'Rust' avait repris plusieurs mois plus tard et s'est terminé dans le Montana, avec le veuf de Halyna Hutchins, Matthew, en tant que producteur exécutif. Fin 2022, il avait abandonné les poursuites qu'il avait engagées au civil contre Alec Baldwin au terme d'un accord dont le montant n'a pas été divulgué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus