Visite du chantier du futur musée lausannois des Beaux-Arts

Plateforme 10, le site du futur quartier lausannois des arts, a ouvert ses portes samedi. Près ...
Visite du chantier du futur musée lausannois des Beaux-Arts

Visite du chantier du futur musée lausannois des Beaux-Arts

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Plateforme 10, le site du futur quartier lausannois des arts, a ouvert ses portes samedi. Près de 1500 personnes ont pu visiter le chantier du futur musée cantonal des Beaux-Arts (mcb-a), qui ouvrira en octobre 2019.

'En arrivant, tout le monde regarde en l'air et fait ouah. Cela va super bien fonctionner comme entrée', se réjouit Bernard Fibicher, le directeur du mcb-a. Le hall d'entrée monumental en béton gris intègre la nef de l'ancien bâtiment aux locomotives. Par l'énorme fenêtre voûtée, derrière les échafaudages, on voit les trains passer.

Par groupes de 30 personnes, parfois un peu plus, vu l'affluence, les visiteurs ont pu découvrir la partie du futur bâtiment dévolue aux expositions temporaires. Le rez accueillera la billeterie, un restaurant, une librairie, une boutique, un auditoire et une bibliothèque. Les oeuvres investiront les deux niveaux supérieurs.

Lumière d'en haut

On grimpe la rampe d'escaliers. Bernard Fibicher rassure les seniors: 'bien sûr, il y aura des ascenseurs. c'est évident'. Le premier étage comprend trois pièces en enfilade, avec un éclairage artificiel. Au second, changement de décor: une vaste salle de 700 m2 d'un seul tenant, éclairée par la lumière du jour, venant du toit. Au sol, il faut imaginer des parquets en chêne.

Côté gare, les camions acheminant les oeuvres entreront par une porte blindée. Puis les tableaux seront distribués dans tout le bâtiment via des monte-charge. Au Palais de Rumine, les anciens locaux du mcb-a, 'c'était une acrobatie pas possible. Ici les conditions sont idéales', explique le directeur du musée.

Dans les temps

Echafaudages, barrières, câbles au sol et béton brut: le chantier n'est pas terminé, mais il avance dans les temps. Les travaux se termineront au printemps. Il sera possible de découvrir les locaux vides, lors de journées portes ouvertes les 6 et 7 avril 2019. Avant l'inauguration, prévue durant la première quinzaine d'octobre.

A 16 mois de son ouverture, le public a pu découvrir le site du futur mcb-a, qui comprendra aussi un nouveau bâtiment pour le musée de l'Elysée (photographie) et pour le mudac (design). 'Les gens sont émerveillés. C'est l'enthousiasme général', affirme M. Fibicher.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus