Plus de 40 personnes soupçonnées d'être à l'origine des feux de forêts au Chili

Les autorités chiliennes ont arrêté 43 personnes soupçonnées d'être à l'origine des feux de ...
Plus de 40 personnes soupçonnées d'être à l'origine des feux de forêts au Chili

Plus de 40 personnes soupçonnées d'être à l'origine des feux de forêts au Chili

Photo: Keystone

Les autorités chiliennes ont arrêté 43 personnes soupçonnées d'être à l'origine des feux de forêts qui ravagent le sud et le centre du pays, a annoncé la présidente Michelle Bachelet. Ces sinistres ont fait onze morts.

La plupart des suspects ont été appréhendés à O'Higgins (sud), El Maule (centre) et Biobio (sud), les trois régions les plus touchées par ces incendies qui font rage depuis plus d'une semaine. 'Si certains de ces incendies ont été provoqués intentionnellement, les responsables seront poursuivis jusqu'au bout', a assuré Mme Bachelet dans un communiqué.

Au Chili, les actes de pyromanie sont punis d'une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans de prison. Dimanche, 130 foyers étaient encore actifs. Les incendies, qualifiés par les autorités de 'pire désastre forestier' de l'histoire du pays, ont coûté la vie à onze personnes et ravagé près d'un demi-million d'hectares.

Plus de 11'000 personnes (pompiers, policiers, soldats) sont à pied d'oeuvre pour combattre les sinistres. Ces incendies frappent en particulier des localités rurales, où vivent pour l'essentiel des agriculteurs et des éleveurs.

L'aide internationale s'est mobilisée. Des spécialistes français et des volontaires colombiens sont arrivés jeudi au Chili pour gagner la région de Biobio et lutter contre le feu avec les volontaires déjà sur place. De l'aide est aussi parvenue d'Argentine, du Brésil, d'Espagne, des Etats-Unis, du Mexique, de Russie ou du Pérou.

/ATS
 

Actualités suivantes