Yémen: plus de 100 morts dans les combats rebelles/armée dans l'ouest

Plus de 100 personnes ont été tuées au Yémen dans des raids aériens et des combats entre forces ...
Yémen: plus de 100 morts dans les combats rebelles/armée dans l'ouest

Yémen: plus de 100 morts dans les combats rebelles/armée dans l'ouest

Photo: Keystone

Plus de 100 personnes ont été tuées au Yémen dans des raids aériens et des combats entre forces progouvernementales et rebelles pour le contrôle de zones sur la mer Rouge. 41 membres présumés d'Al-Qaïda et 16 civils ont aussi péri dans un raid attribué aux Etats-Unis.

Les rebelles chiites houthis et leurs alliés ont perdu 90 hommes, selon des sources militaires et médicales. Celles-ci ajoutent que les combats acharnés dans la région de Mokha (sud-ouest) ont coûté la vie à au moins 19 soldats progouvernementaux.

Les troupes loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi, appuyées par une coalition arabe sous commandement saoudien, tentent de reconquérir la ville de Mokha où elles butent sur une forte résistance des rebelles.

Des avions de combat et des hélicoptères Apache de la coalition ont mené des frappes contre les positions rebelles à Mokha, dont une base militaire qu'ils contrôlent, et contre leurs renforts sur le littoral de la province de Hodeida, plus au nord, ont ajouté les mêmes sources.

Hopital saturé

L'hôpital militaire de Hodeida a accueilli durant les dernières 24 heures 'les corps de plus de 90 rebelles et de nombreux blessés', a déclaré une source médicale, ajoutant que son établissement était saturé et 'renvoyait les victimes vers d'autres hôpitaux'.

La guerre au Yémen oppose les forces progouvernementales, appuyées par une coalition militaire dominée par l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, à des rebelles, soutenus par l'Iran, qui contrôlent de vastes territoires, dont la capitale Sanaa.

Le 7 janvier, les forces loyalistes ont lancé une vaste offensive, avec l'aide de l'aviation et de la marine de la coalition arabe, pour reprendre aux rebelles houthis et leurs alliés, les partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, plusieurs zones côtières longeant la mer Rouge, dont la ville de Mokha.

Raid étasunien

Au moins 57 personnes dont 41 membres présumés d'Al-Qaïda, parmi lesquels des chefs, ont aussi été tués dimanche dans un raid attribué aux Etats-Unis dans le centre du Yémen, selon le bilan d'un responsable yéménite local. Seize civils, 8 femmes et 8 enfants, ont également péri.

Depuis l'intensification du conflit en mars 2015, plus de 7400 personnes ont été tuées et près de 40'000 blessées, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un coordinateur humanitaire de l'ONU, Jamie McGoldrick, a lui avancé un bilan de 10'000 civils tués.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus