Brexit: ouverture des débats devant le Parlement britannique

Le Parlement britannique a commencé mardi à 13h50 à débattre du projet de loi qui autorise ...
Brexit: ouverture des débats devant le Parlement britannique

Le Parlement britannique a commencé mardi à 13h50 à débattre du projet de loi qui autorise le gouvernement à lancer les négociations de sortie de l'Union européenne. Il devrait, sauf énorme surprise, être adopté.

'Ce n'est pas un projet de loi pour savoir si le Royaume-Uni doit ou non quitter l'UE ou comment il doit le faire. Il s'agit simplement d'appliquer une décision déjà prise, un point de non-retour a déjà été franchi', a déclaré mardi le ministre chargé du Brexit, David Davis, à l'ouverture des discussions devant la Chambre des Communes.

Intitulé 'Projet de loi de l'Union européenne (notification de retrait)', le document, très bref et publié jeudi, demande aux parlementaires de 'conférer à la Première ministre le pouvoir de notifier, selon l'article 50 du traité de l'Union européenne, l'intention du Royaume-Uni de se retirer de l'UE'.

Le texte est examiné mardi et mercredi devant la chambre des Communes avant trois nouvelles journées de débats, les 6, 7 et 8 février, qui se concluront par un vote. Si le projet de loi est particulièrement court et pourrait, en théorie, être approuvé rapidement, comme le souhaite l'exécutif, il a déjà entraîné le dépôt de cinq 'amendements motivés' visant à le tuer dans l'oeuf.

La Première ministre conservatrice Theresa May s'est engagée à lancer le divorce avec l'UE avant fin mars et compte bien tenir son calendrier, suite au référendum du 23 juin ayant décidé le Brexit.

Les députés conservateurs se sont vu ordonner de rester jusqu'à minuit, heure prévue de la fin des débats de mardi, pour éviter que les parlementaires partisans d'un maintien dans l'UE ne profitent d'une chambre à moitié vide pour approuver l'un de ces amendements, selon le quotidien Daily Telegraph.

/ATS
 

Actualités suivantes