Le parlement catalan pour la tenue d'un référendum d'indépendance

Le Parlement de Catalogne, dominé par les indépendantistes, a voté mercredi soir la loi prévoyant ...
Le parlement catalan pour la tenue d'un référendum d'indépendance

Le Parlement catalan met le référendum à son ordre du jour

Photo: Keystone

Le Parlement de Catalogne a placé mercredi à son ordre du jour le vote d'une loi censée permettre d'organiser le 1er octobre dans la région un référendum sur l'indépendance. Madrid a dénoncé un 'coup de force' et demandé à la justice d'invalider cette loi.

Les séparatistes ont joint leurs 72 voix pour placer l'examen de ce texte à l'ordre du jour des débats, tandis que 60 députés d'opposition votaient contre et trois s'abstenaient, dans une ambiance tendue. Les débats sur le fond et le vote final étaient attendus en fin d'après-midi.

Le texte doit établir le principe du référendum et fixer le cadre juridique à l'avènement d'un Etat indépendant. Ces lois ont de bonnes chances d'être approuvées, les partis favorables à l'indépendance étant majoritaires au parlement régional.

En présentant cette loi, la majorité indépendantiste ignore une interdiction déjà énoncée par la Cour constitutionnelle. Le référendum doit ensuite être officiellement convoqué par un décret de l'exécutif de Catalogne, qui à son tour désobéirait ainsi à la justice.

'Coup de force'

'Ce qui se passe au parlement de Catalogne est embarrassant, honteux', a immédiatement réagi à Madrid la vice-présidente du gouvernement espagnol Soraya Saenz de Santamaria.

Les autorités catalanes 'se rapprochent davantage des régimes dictatoriaux que d'une démocratie', a-t-elle ajouté, annonçant la saisine de la Cour constitutionnelle pour tenter de bloquer les débats et le vote de la loi.

Au parlement catalan, l'opposition aux séparatistes a dénoncé le fait qu'un texte aussi fondamental soit examiné en 'urgence', avec des débats écourtés, sans possibilité de recours devant l'organe chargé de contrôler la légalité des lois avant leur adoption.

Une république indépendante

Les séparatistes veulent consulter les Catalans pour déterminer si leur région de 7,5 millions d'habitants - 16% de la population espagnole - doit devenir 'un Etat indépendant sous forme de République' et quitter le Royaume d'Espagne, quarante ans après le retour complet de ce pays à la démocratie.

Si les indépendantistes remportaient le référendum, ce territoire grand comme la Belgique et pesant 20% du PIB espagnol chercherait à se séparer de l'Espagne, mais sans consentement mutuel.

/ATS