La délégation du gouvernement syrien arrivera mercredi à Genève

La délégation du gouvernement syrien arrivera mercredi à Genève pour la huitième série de pourparlers ...
La délégation du gouvernement syrien arrivera mercredi à Genève

La délégation du gouvernement syrien arrivera mercredi à Genève

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

La délégation du gouvernement syrien arrivera mercredi à Genève pour la huitième série de pourparlers. L'opposition a elle rencontré mardi le secrétaire d'Etat américain assistant pour le Proche-Orient David Satterfield, avant de voir Staffan de Mistura.

L'émissaire de l'ONU a 'reçu un message' du gouvernement qui lui faisait part de l'arrivée de la délégation dirigée par l'ambassadeur Bachar al-Jaafari 'demain', a dit devant la presse la directrice de l'information d'ONUGenève Alessandra Vellucci, sans davantage de détails. Le régime avait annoncé décaler d'un jour son arrivée à Genève en raison, selon la presse syrienne, de la revendication de l'opposition d'une future Syrie sans Bachar al-Assad.

De son côté, outre M. Satterfield, le chef des opposants Nasser al-Hariri a discuté avec le ministre britannique pour le Proche-Orient Alistair Burr, a dit une porte-parole de la Commission syrienne pour les négociations (CSN). Mardi, à l'initiative de la France, une réunion des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU avec M. de Mistura à Genève. Aucune indication n'était donnée dans l'immédiat sur cette rencontre.

Selon le bureau de M. de Mistura, l'objectif de cette série de pourparlers prévue jusqu'à vendredi ou samedi sera de parler en priorité d'une nouvelle Constitution, puis des élections contrôlées par l'ONU. Mais le gouvernement de transition et la lutte contre le terrorisme devaient également être abordés.

Sur le terrain, les combats se poursuivent notamment dans la Ghouta orientale. Un convoi d'aide humanitaire n'a pu accéder à la zone lundi en raison des violences, a précisé un porte-parole du Bureau de l'ONU pour les affaires humanitaires (OCHA). Au total, dix millions de personnes sont confrontées en Syrie à des difficultés alimentaires.

Et pour 2018, le nombre de personnes qui dépendront d'une assistance reste à plus de 13 millions, dont 5,6 millions de manière importante. Au total, les violences ont fait près de 340'000 victimes en près de sept ans.

/ATS
 

Actualités suivantes