La Ligue arabe appelle à la reconnaissance de la Palestine

La Ligue arabe s'est réunie samedi soir au Caire après la décision de Donald Trump de reconnaître ...
La Ligue arabe appelle à la reconnaissance de la Palestine

La Ligue arabe appelle à la reconnaissance de la Palestine

Photo: KEYSTONE/EPA/MOHAMED HOSSAM

La Ligue arabe s'est réunie samedi soir au Caire après la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Des appels à faire de même avec la Palestine et Jérusalem-Est ainsi que des sanctions contre Washington ont été lancés.

Le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Abul Gheït a indiqué à l'ouverture de cette réunion extraordinaire que la décision du président américain soulevait des questions quant au rôle de médiateur des Etats-Unis. Et ce, non seulement au Proche-Orient mais dans le monde entier.

Avec sa décision Donald Trump légalise l'occupation israélienne de Jérusalem-Est, a encore souligné Ahmed Abul Gheït. En réaction, toutes les nations du monde doivent reconnaître l'Etat de la Palestine et Jérusalem-Est comme sa capitale, a-t-il ainsi plaidé.

Il a été appuyé par le ministre palestinien des Affaires étrangères. 'Nous allons rechercher un nouveau médiateur parmi nos frères arabes et la communauté internationale, un médiateur qui puisse aider à parvenir à une solution à deux Etats', a complété Ryad al Maliki. Ce dernier a en outre appelé la Ligue à déposer auprès des Nations Unies un projet de résolution condamnant la décision américaine.

Son homologue libanais Gebran Bassil a quant à lui invité les Etats membres à envisager d'imposer des sanctions aux Etats-Unis. 'Des mesures (doivent être) prises contre cette décision (...), d'abord des mesures diplomatiques, puis économiques et financières', a-t-il déclaré.

Les ministres des Affaires étrangères des Etats arabes sont réunis au Caire lors d'une séance extraordinaire afin de s'accorder sur une position commune après la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël ainsi que de transférer l'ambassade américaine de Tel Aviv à la ville triplement sainte.

/ATS
 

Actualités suivantes