Appel à témoin avec des photos du kamikaze à Manchester

Les enquêteurs britanniques poursuivaient dimanche leur enquête sur l'attentat de Manchester ...
Appel à témoin avec des photos du kamikaze à Manchester

Appel à témoin avec des photos du kamikaze à Manchester

Photo: Keystone

Les enquêteurs britanniques poursuivaient dimanche leur enquête sur l'attentat de Manchester avec un appel à témoins et la publication de photos de son auteur. La ville organisait elle son traditionnel semi-marathon sous haute surveillance.

La police veut par son appel à témoins tenter de retracer les derniers jours du kamikaze Salman Abedi. Les deux photos, issues d'images de vidéo-surveillance, montrent le jeune homme de 22 ans le soir de l'attaque. Le Britannique d'origine libyenne porte une casquette et un sac à dos.

Abedi s'est fait exploser lundi soir à l'issue d'un concert pop de la chanteuse Ariana Grande à l'Arena de Manchester, auquel assistaient de nombreux enfants et adolescents. L'attaque a fait 22 morts et 116 blessés.

Elle a été revendiquée par le groupe djihadiste État islamique (EI), qui multiplie les attaques en Europe alors qu'il enregistre des reculs sur son terrain en Syrie et en Irak.

Depuis le 18 mai

Les enquêteurs veulent récolter toute information sur les faits et gestes du kamikaze depuis le 18 mai, date de 'son retour au Royaume-Uni'. D'après une source proche de la famille, il se trouvait en Libye quelques jours avant l'attentat. La police allemande a, elle, signalé qu'il avait fait escale à Düsseldorf à ce moment-là.

Abedi a loué un appartement dans le centre-ville, d'où il s'est rendu à l'Arena. Cet appartement intéresse particulièrement les enquêteurs: ils pensent que 'ce pourrait bien être l'endroit où a été assemblé l'engin' explosif utilisé pour l'attentat, selon le commissaire Ian Hopkins et le responsable de l'anti terrorisme Neil Basu.

Onze personnes se trouvent actuellement en garde à vue au Royaume-Uni dans le cadre de l'enquête.

'Rester vigilants'

Suite aux progrès des investigations, le niveau d'alerte terroriste au Royaume-Uni a été abaissé samedi de 'critique' à 'grave', a annoncé la Première ministre Theresa May. Cela signifie qu'un attentat est 'très probable' mais non plus 'imminent'.

Mme May a toutefois appelé les Britanniques à 'rester vigilants'. Elle a précisé que l'armée resterait déployée jusqu'à la fin de ce week-end de trois jours, lundi étant férié dans le pays.

Course à pied

Parallèlement, les habitants de Manchester reprennent un rythme de vie normal, bravant la tension et la peur du terrorisme.

Dimanche, une manifestation populaire de course à pied, le Great Manchester Run, se tient dans les rues de la ville. Le maire travailliste Andy Burnham a confirmé sa participation, exhortant les Mancuniens à retrouver leurs habitudes.

Un fonds d'urgence, mis en place par la mairie avec notamment l'aide de la Croix-Rouge, a récolté plus de 4 millions de livres pour venir en aide aux victimes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus