Attentat contre les forces étrangères à Kaboul: huit civils tués

Un attentat revendiqué par l'EI a visé mercredi matin un convoi de troupes étrangères patrouillant ...
Attentat contre les forces étrangères à Kaboul: huit civils tués

Attentat contre les forces étrangères à Kaboul: huit civils tués

Photo: Keystone

Un attentat revendiqué par l'EI a visé mercredi matin un convoi de troupes étrangères patrouillant près de l'ambassade américaine dans le centre de Kaboul. Il a fait au moins huit morts, tous civils, selon des responsables afghans.

L'attaque a également fait 28 blessés, 25 civils et trois soldats étasuniens, ont précisé ces responsables.

Dans un communiqué diffusé par son organe de propagande Amaq, le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque et l'a imputée à un kamikaze qui a fait exploser un véhicule piégé dans une zone située non loin de l'ambassade américaine.

Selon l'EI, cette explosion a tué huit soldats américains, alors que les services hospitaliers afghans affirment que les morts sont des civils.

Véhicules blindés

Selon des témoins et des images circulant sur les réseaux sociaux, les militaires étrangers se trouvaient à bord des véhicules blindés de transport de troupes (MRAP) qu'ils utilisent habituellement pour se déplacer dans la capitale afghane. Ces véhicules sont conçus pour résister à de fortes explosions.

Cette attaque intervient quelques jours après l'annonce par les talibans du lancement de leur 'offensive du printemps', lors de laquelle ils ont plus particulièrement menacé de s'en prendre aux troupes étrangères.

Cette offensive marque chaque année le début de la saison des combats, mais ces dernières années, les talibans ont continué à mener des opérations pendant la traditionnelle trêve hivernale.

Augmentation des effectifs étudiée

Le chef du Pentagone Jim Mattis, qui a effectué une visite surprise à Kaboul en avril, au moment où les Etats-Unis réfléchissent à leur stratégie pour l'Afghanistan, avait dit s'attendre à 'une nouvelle année difficile' pour les troupes afghanes comme étrangères.

Il ne s'est pas prononcé cependant sur le besoin d'envoyer 'quelques milliers' d'hommes de plus, comme réclamé par le commandant des troupes étasuniennes et alliées en Afghanistan, le général John Nicholson.

Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a pour sa part déclaré dimanche au journal allemand Welt am Sonntag que l'Alliance étudie une augmentation des effectifs de sa mission en Afghanistan, 'Resolute Support'.

Les Etats-Unis comptent 8400 hommes stationnés dans le pays. Quelque 5000 soldats de pays alliés sont aussi déployés sous la bannière de l'Otan.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus