Attentat de Stockholm: l'Ouzbek radicalisé plaide coupable

Le procès d'un demandeur d'asile ouzbek radicalisé s'est ouvert mardi à Stockholm en présence ...
Attentat de Stockholm: l'Ouzbek radicalisé plaide coupable

Attentat de Stockholm: l'Ouzbek radicalisé plaide coupable

Photo: KEYSTONE/EPA TT NEWS AGENCY/ROSE-MARIE OTTER

Le procès d'un demandeur d'asile ouzbek radicalisé s'est ouvert mardi à Stockholm en présence de l'accusé. Ce dernier est jugé pour avoir tué cinq personnes le 7 avril 2017 à Stockholm au volant d'un camion volé. Il a plaidé coupable d'entrée de cause.

Rakhmat Akilov avait prêté allégeance au groupe Etat islamique (EI) la veille de la tragédie, mais l'organisation djihadiste n'a jamais émis directement de revendication. Il a été introduit menotté dans une salle sécurisée du tribunal de Stockholm, portant veste polaire et pantalon verts, cheveux courts, le visage ceint d'une barbe, accompagné de son avocat, Johan Eriksson, un ténor du barreau suédois.

Rakhmat Akilov 'a volé le camion et l'a conduit' en le lançant sur les passants, a déclaré son avocat. 'Il a tué cinq personnes et en a blessé physiquement dix autres' dans le dessein 'de contraindre la Suède à suspendre sa participation à la coalition contre l'Etat islamique', a ajouté le défenseur de Rakhmat Akilov.

Il a précisé que son client acceptait d'être condamné à la prison à vie puis expulsé, comme le demandera le ministère public suédois.

Débouté en 2016

L'accusé avait été débouté de sa demande d'asile en 2016. Il avait lancé un camion de livraison sur la foule d'une rue piétonne et commerçante très fréquentée de la capitale suédoise à une heure de forte affluence.

Trois Suédoises, dont une fillette de 11 ans, ainsi qu'un Britannique de 41 ans et une Belge de 31 ans avaient été tués et dix autres passants blessés.

L'acte d'accusation confirmait que l'intention de l'accusé était de 'contraindre la Suède à mettre fin à ses activités de formation au sein de la coalition internationale contre l'Etat islamique en Irak'.

L'homme avait eu plusieurs contacts téléphoniques, sur des messageries cryptées, avant, pendant et après l'attentat avec des personnes officiellement non identifiées, mais il est le seul mis en cause dans cette affaire par la justice suédoise.

Le ministère public a requis la prison à vie à l'encontre de Rakhmat Akilov pour acte terroriste et tentative d'acte terroriste. Le procès pourrait durer jusqu'au 9 mai prochain.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus