Attisés par les vents, les incendies ont repris au Portugal

Le Portugal a demandé lundi l'aide des bombardiers d'eau espagnols pour lutter contre les incendies ...
Attisés par les vents, les incendies ont repris au Portugal

Attisés par les vents, les incendies ont repris au Portugal

Photo: KEYSTONE/AP/SERGIO AZENHA

Le Portugal a demandé lundi l'aide des bombardiers d'eau espagnols pour lutter contre les incendies de forêt qui ont repris dans la soirée, attisés par les vents. Près de 1300 pompiers et 17 aéronefs, avec 318 véhicules sont mobilisés dans la région de Castelo Braco.

Madrid va envoyer 'deux avions amphibie lourds', attendus en fin de journée, a annoncé le ministère de l'intérieur dans un communiqué. 'L'Union européenne est préparée pour renforcer son aide si nécessaire', a annoncé de son côté la porte-parole de la Commission européenne.

L'incendie était 'pratiquement circonscrit dans la matinée, mais les conditions atmosphériques n'ont pas permis une consolidation de la situation', a expliqué le premier ministre portugais Antonio Costa.

Les feux de forêt, qui avaient été déclarés 'maîtrisés à 90%' lundi matin, ont été attisées par des vents aux directions changeantes qui ont provoqué des reprises dans des zones difficiles d'accès.

Un suspect arrêté

Les foyers s'étaient déclarés samedi après-midi sur trois fronts et la nuit suivante plusieurs hameaux avaient été évacués par précaution. Le travail des pompiers a été compliqué par les températures élevées et les bourrasques.

Un pompier a été blessé lundi dans les opérations de secours, ce qui porte à 32 le nombre de blessés la plupart intoxiqués par la fumée.

La police judiciaire a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de ces feux de forêt et déterminer s'ils ont une origine criminelle.

Un incendiaire présumé de 55 ans, soupçonné d'avoir mis le feu près de Castelo Branco, sans avoir vraisemblablement joué de rôle dans les vastes incendies qui se sont déclenchés samedi, a été arrêté dimanche, a annoncé la police judiciaire.

Cette région vallonnée et couverte de forêts est régulièrement la proie des incendies. Les plus meurtriers de l'histoire du Portugal y avaient tué 114 personnes en 2017, en deux vagues en juin puis en octobre.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus