Au moins 30 morts dans l'attaque d'une mosquée chiite à Kaboul

Un commando-suicide a fait au moins 30 morts vendredi dans une mosquée chiite de Kaboul, selon ...
Au moins 30 morts dans l'attaque d'une mosquée chiite à Kaboul

Au moins 30 morts dans l'attaque d'une mosquée chiite à Kaboul

Photo: Keystone

Un commando-suicide a fait au moins 30 morts vendredi dans une mosquée chiite de Kaboul, selon un nouveau bilan obtenu auprès des services de sécurité afghans. Il a attaqué alors que les fidèles étaient rassemblés pour la grande prière hebdomadaire.

L'attaque, qui a également fait des dizaines de blessés, a été revendiquée par l'organisation Etat islamique (EI) via l'agence Amak, organe de propagande du groupe sunnite fondamentaliste. Elle visait la mosquée chiite du quartier de Khair Khana, dans le nord de Kaboul.

D'après la police afghane, le commando était formé de trois hommes, dont l'un a activé sa charge à l'entrée de la mosquée. Des témoins ont rapporté que des grenades avaient été lancées à l'intérieur du lieu de culte. Un second kamikaze s'est fait exploser au milieu d'un groupe de femmes, a dit un responsable afghan.

La police a annoncé dans la soirée que les trois assaillants avaient été abattus et que la mosquée était sécurisée. Un témoin a parlé de quatre assaillants.

Trois jours après l'annonce de Trump

Cette nouvelle attaque intervient trois jours après l'annonce par le président américain Donald Trump du maintien et du possible renforcement de la présence militaire américaine en Afghanistan.

La situation sécuritaire s'est fortement dégradée ces derniers mois à Kaboul, où le dernier attentat d'ampleur remonte au 24 juillet. L'explosion d'une voiture piégée avait alors tué au moins 27 personnes dans le quartier de la communauté hazara chiite. L'attaque avait été revendiquée par les talibans.

La communauté chiite accuse les forces de l'ordre de ne pas savoir la protéger. L'EI avait revendiqué début août l'attaque en pleine prière d'une mosquée chiite de Hérat, au cours de laquelle au moins 33 personnes avaient été tuées.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus