Canicule en Europe, le Portugal frôle le record européen de chaleur

Près de 750 pompiers combattaient samedi un incendie de forêt dans le sud du Portugal. La vague ...
Canicule en Europe, le Portugal frôle le record européen de chaleur

Bitume fondu et chaussons pour chien: l'Europe étouffe sous la canicule

Photo: KEYSTONE/EPA LUSA/PAULO CUNHA

Une intense vague de chaleur parcourait l'Europe samedi avec des températures avoisinant les 46°C au Portugal. Aux Pays-Bas, l'asphalte fond et en Autriche, les chiens policiers portent des chaussons pour se protéger

Dans toute la péninsule ibérique, les températures resteront au-dessus des 40°C jusqu'à dimanche au moins. Vendredi, il a fait jusqu'à 43°C à Lisbonne. Et l'institut portugais de météorologie IPMA s'attend à ce que le mercure atteigne les 47°C ce samedi à Santarem, dans le centre du Portugal, tout près du record européen établi en 1977 à Athènes où la marque de 48°C avait été atteinte.

A titre comparatif, la température de la Death Valley en Californie, l'un des endroits les plus chauds de la planète, devrait atteindre les 48°C au même moment, selon le site de prévisions météorologiques américain AccuWeather.

Près de 740 pompiers, soutenus par 11 avions bombardiers d'eau et hélicoptères combattaient toujours samedi après-midi l'avancée des flammes qui ont déjà consommé quelque 1000 hectares.

Dans certaines régions du pays, des agriculteurs ont décidé de travailler dans leurs champs la nuit et non plus le jour. A Lisbonne, les parcs de jeux ont été fermés et le public a été invité à limiter ses activités en extérieur.

L'air brûlant venu d'Afrique du Nord et la sécheresse favorisent les feux de forêt. Quelque 740 pompiers ont été mobilisés samedi sur un incendie qui s'est déclaré dans la région touristique de l'Algarve (sud), sur les hauteurs de Monchique.

Evacuations

Deux villages ont été évacués et dix avions bombardiers d'eau sont déployés sur zone. Des alertes incendie ont été lancées par texto auprès des habitants de plusieurs régions, dont la région de Lisbonne où la protection civile estime que le risque de départs de feu est extrême.

A Cascais, sur la côte Atlantique près de Lisbonne, l'utilisation massive de systèmes d'air conditionné ont provoqué une rupture de l'alimentation électrique dans la nuit de vendredi à samedi. Des dizaines de milliers de personnes ont été privées de courant pendant plusieurs heures.

Le Portugal est encore traumatisé par les deux incendies massifs qui ont fait 114 morts l'an dernier.

En Espagne, la chaleur a fait trois morts cette semaine: deux hommes victimes d'attaque cardiaque dans la région de Murcie (sud), un autre à Barcelone, rapportent les médias espagnols. Un feu de forêt a également frappé vendredi et samedi la région de Nerva (sud) mais les pompiers ont réussi à le stabiliser.

Chaussons pour les chiens

A Vienne, des chiens policiers chargés d'assurer la sécurité d'un tournoi de beach-volley, et à ce titre amenés à patrouiller longuement sur des surfaces brûlantes, ont été équipés de chaussons spéciaux destinés à préserver leurs coussinets, a indiqué la police. La température des surfaces exposées au soleil peut facilement dépasser les 50°C, a relevé la police.

Les autorités des Pays-Bas ont, elles, fermé certaines sections d'autoroute. L'asphalte a commencé à fondre sous le soleil écrasant.

Par ailleurs, une municipalité du centre du pays a procédé depuis vendredi à la coupe de branches de plus d'une centaine de peupliers, qui risquent de se briser spontanément à cause de la chaleur et créer des situations dangereuses, a rapporté la télévision publique néerlandaise NOS.

40 degrés en France

La canicule qui frappe le Portugal et l'Espagne, sans précédent depuis 2003, sévit aussi en France. 67 départements sont toujours classés en alerte orange. Quatre réacteurs nucléaires ont été mis à l'arrêt suite à la vague de chaleur.

Météo France attendait ce samedi pour la moitié nord du pays des températures maximales comprises entre 34 et 36°C et de l'ordre de 35 à 39°C pour la moitié des sud, avec des pointes à 40°C localement dans la basse vallée du Rhône.

Les nuits suivantes resteront très chaudes, particulièrement en milieu urbain, ajoute Météo France qui précise que 'cet épisode de canicule, durable, devrait persister jusqu'en milieu de semaine prochaine'.

Sécheresse au nord

Plus au nord de l'Europe, la sécheresse qui frappe aux Pays-Bas et en Allemagne est sans précédent depuis des décennies, avec de lourdes conséquences sur l'agriculture. La récolte des céréaliers allemands devrait être réduite de 20% cette année.

En Scandinavie, le mois de juillet a été le plus chaud jamais enregistré en Suède. Mais des averses ont soulagé la majeure partie du territoire suédois samedi. En Finlande, où la température moyenne en août est de 19°C, le mercure s'est affolé, atteignant cette semaine les 30°C.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus