Confinement et couvre-feu prolongés en Martinique

Le confinement et le couvre-feu en vigueur depuis le 30 juillet dans l'île française de Martinique ...
Confinement et couvre-feu prolongés en Martinique

France: rentrée scolaire reportée au 13 septembre dans les Antilles

Photo: Compt Twitter de la préfecture de Martinique

Le gouvernement français a décidé mercredi de repousser au 13 septembre la rentrée scolaire dans les Antilles et dans la zone 'rouge' de la Guyane. Il a qualifié la situation sanitaire de toujours 'grave' à cause du Covid-19.

En Martinique, le préfet a également prolongé jusqu'au 19 septembre le confinement et le couvre-feu en vigueur depuis le 30 juillet.

A l'issue du conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a observé que le taux d'incidence aux Antilles commençait certes à 'refluer légèrement' grâce au 'confinement'. La situation 'reste néanmoins très grave', a-t-il ajouté, notamment en Polynésie où 'le taux d'incidence est colossal' avec 2800 cas positifs pour 100.000 habitants et où les écoles ont été fermées pour 15 jours.

'Nous sommes également très vigilants quant à la situation en Guyane, où le taux d'incidence qui dépasse 400 a augmenté de 40% en une semaine', a noté Gabriel Attal. Il a insisté sur 'la solidarité nationale' avec l'envoi de 'centaines de soignants en renfort sur place pour organiser des évacuations et garantir l'approvisionnement en oxygène'.

Etat d'urgence jusqu'au 15 novembre

Gabriel Attal a ajouté que l'état d'urgence sanitaire serait prolongé 'jusqu'au 15 novembre aux Antilles, en Guyane et en Polynésie française', avec un projet de loi présenté 'la semaine prochaine'.

La Martinique est particulièrement touchée par le Covid depuis plusieurs semaines au point que les urgences de l'hôpital de Fort-de-France ont basculé dans 'l'horreur', a assuré un urgentiste à l'AFP. La Martinique a enregistré 405 décès à l'hôpital dus au Covid-19 depuis le début de la pandémie, dont 162 entre les 9 et 22 août.

La Guadeloupe est elle aussi durement frappée par le covid avec un taux d'incidence de 1822 cas pour 100.000 habitants observé au 20 août.

Le contexte sanitaire est moins pesant en France métropolitaine mais un pic des hospitalisations est attendu d'ici 'quelques jours', a prévenu le ministre de la Santé Olivier Véran. Le nombre d'hospitalisations de patients atteints du covid a grimpé à 11.066 avec l'arrivée de 1.145 malades entre lundi et mardi.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus