Corées: des röstis prévus au menu du sommet historique de vendredi

En souvenir de ses années passées en Suisse durant sa jeunesse, le dirigeant nord-coréen Kim ...
Corées: des röstis prévus au menu du sommet historique de vendredi

Corées: des röstis prévus au menu du sommet historique de vendredi

Photo: Keystone/MARTIN RUETSCHI

En souvenir de ses années passées en Suisse durant sa jeunesse, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un se verra offrir des röstis lors du repas de bienvenue du sommet intercoréen qui aura lieu vendredi, a annoncé mardi la Maison bleue, la présidence sud-coréenne.

Les galettes de pommes de terre seront accompagnées d'un filet de Saint-Pierre, clin d'oeil cette fois aux années d'enfance du président sud-coréen Moon Jae-in, passées dans le port de Busan. La Corée du Nord n'a jamais confirmé que son dirigeant Kim Jong-un avait fait ses études en Suisse mais d'anciens camarades et enseignants attestent de sa présence à leurs côtés.

Au menu figurera également une spécialité nord-coréenne, le 'naengmyeon', composé de nouilles froides servies dans un bouillon de viande frappé. Le plat sera préparé pour l'occasion par le chef de l'Okryu Gwan, un restaurant nord-coréen réputé.

Banquet à la 'Maison de la paix'

'Le président Moon a demandé que des nouilles froides à la façon de Pyongyang venant de l'Okryu Gwan figurent au menu et la Corée du Nord a accepté avec joie', a déclaré Kim Eui-kyeom, porte-parole de la présidence sud-coréenne. La Corée du Sud a bien sa recette de nouilles froides, mais celle de Pyongyang est plus réputée.

MM. Kim et Moon se rencontreront dans le village de la trêve de Panmunjon, à la 'Maison de la Paix', un édifice situé dans la partie sous contrôle sud-coréen de la Zone démilitarisée (DMZ) qui divise la péninsule. Ils arroseront le tout avec du vin parfumé aux pétales d'azalée et une liqueur originaire du Nord, mais aujourd'hui fabriquée dans le Sud, le munbaeju, qui affiche un taux d'alcool de 40 degrés.

Ce sommet intercoréen sera seulement la troisième rencontre entre dirigeants des deux pays depuis la guerre de 1950-53, après ceux de 2000 et 2007. La Corée du Nord et la Corée du Sud, toujours techniquement en guerre depuis l'armistice de 1953, connaissent un réchauffement spectaculaire de leurs relations depuis les Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, auxquels des Nord-Coréens ont été conviés.

/ATS
 

Actualités suivantes