Déclaration universelle: ONU, Genève, Suisse et 200 jeunes réunis

Genève et la Suisse ont célébré à l'ONU avec environ 200 jeunes les 70 ans de la Déclaration ...
Déclaration universelle: ONU, Genève, Suisse et 200 jeunes réunis

Déclaration universelle: ONU, Genève, Suisse et 200 jeunes réunis

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Genève et la Suisse ont célébré à l'ONU avec environ 200 jeunes les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Jeudi, cette cérémonie a fait culminer un mois de commémorations qui ont rassemblé plus de deux milliards de personnes dans le monde.

La Haute commissaire Michelle Bachelet a notamment demandé aux jeunes de s'activer pour renouveler l'engagement en faveur des principes ou encore des valeurs de la Déclaration. Et aux défenseurs des droits de l'homme de se rassembler pour augmenter la lutte contre toutes les violations.

Le lien entre le réchauffement climatique et ces droits a largement été abordé dans plusieurs discussions. A tel point que Mme Bachelet est arrivée directement depuis la COP24 en Pologne. La cérémonie a été aussi l'occasion pour son adjointe Kate Gilmore de répéter que l'ONU 'aime Genève'.

Une déclaration à laquelle le maire de Genève Sami Kanaan a répondu par le renouvellement de l'engagement de la ville pour la Déclaration universelle. Au moment où 'des chefs d'Etat osent remettre en question la validité' de ce texte, il s'est dit persuadé du rôle crucial que les collectivités locales doivent apporter mais a aussi relevé que 'chacun' peut défendre ces droits. 'Le combat est loin d'être terminé, y compris en Suisse et à Genève', a-t-il dit.

'Nous ne devons pas céder' sur la protection des êtres humains qui rendent les sociétés 'sûres', 'stables' et 'prospères', a renchéri de son côté l'ambassadeur suisse auprès de l'ONU à Genève Valentin Zellweger. Lançant un plaidoyer pour la justice climatique, le président du gouvernement genevois Antonio Hodgers a aussi le 'besoin' de la Déclaration. La contribution 'la plus forte' dont bénéficient les êtres humains entre eux.

Education, malnutrition dans le monde, droits des LGBTI, différence salariale entre hommes et femmes, xénophobie ou encore droits de l'homme des migrants, de nombreuses questions ont été soulevées par les jeunes présents. L'ONU a célébré pendant un mois les 70 ans de la Déclaration dans de nombreux pays dans le monde entier. Mme Bachelet a achevé jeudi une tournée d'une semaine pour dire à quel point celle-ci est importante.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus