Des chevaux en cavale en plein centre de Londres

Des chevaux en liberté ont été vus galopant à vive allure à travers le centre de Londres mercredi ...
Des chevaux en cavale en plein centre de Londres

Des chevaux en cavale en plein centre de Londres, 4 blessés

Photo: KEYSTONE/AP/Jordan Pettitt

Des chevaux de l'armée britannique spécialisés dans les parades royales se sont échappés mercredi matin dans le centre de Londres après avoir été effrayés par des travaux. Ils ont blessé au moins quatre personnes avant d'être maîtrisés.

Les Londoniens ont assisté stupéfaits à des scènes surréalistes: des chevaux galopant de manière effrénée, l'un couvert de sang, sur les avenues de la capitale, dépassant les automobilistes, percutant taxis et bus et effrayant les cyclistes.

L'incident s'est déclaré non loin du palais de Buckingham lors d'une sortie d'un groupe de sept chevaux de la Household Cavalry, unité d'élite qui assure notamment la protection de la famille royale et participe aux diverses cérémonies.

Leurs soldats appartiennent au régiment des Life Guards bien connus des touristes et réputés pour les tuniques rouges et les plumes blanches qui ornent leur casque. Ces cavaliers participent notamment à la parade d'anniversaire du monarque britannique organisée traditionnellement au mois de juin.

'Un certain nombre de chevaux de l'armée se sont échappés au cours d'un exercice de routine ce matin', a confirmé un porte-parole de l'armée.

Des blessés

'Tous les chevaux ont été récupérés et ramenés au camp. Un certain nombre de membres du personnel et de chevaux ont été blessés et reçoivent les soins médicaux appropriés', a-t-il ajouté.

Les services ambulanciers ont précisé être intervenus vers 08h25 locales pour assister une personne tombée de cheval près du palais de Buckingham, quartier où se trouvent les écuries de plusieurs régiments de prestige et où la vue de patrouilles à cheval est fréquente.

Au total, des ambulances ont été envoyées à trois endroits différents et ont transporté quatre personnes à l'hôpital.

Chute de béton

Selon l'armée, les animaux ont été effrayés par la chute d'un morceau de béton porté par une grue et cinq d'entre eux sont alors partis au galop, jetant quatre cavaliers au sol, dont trois ont été blessés. Leurs vies ne sont pas en danger.

Selon les témoignages rapportés par les médias britanniques, un animal a percuté violemment un taxi Mercedes stationné devant un hôtel de luxe.

Devant le véhicule tout cabossé, les vitres brisées et couvert de gouttes de sang, le chauffeur, Faraz, a expliqué à la chaîne LBC avoir senti un violent choc puis vu 'trois ou quatre chevaux' partir au galop. Des bus ont également été endommagés.

Un autre chauffeur de taxi, Robbie, a raconté à la BBC les avoir vu débouler derrière lui alors qu'il circulait. 'J'ai regardé dans le rétroviseur et je les ai vus arriver juste derrière moi, et à ce moment-là, j'avais deux clients à l'arrière, donc j'étais inquiet pour eux', a-t-il expliqué.

'Heureusement, ils se sont déplacés vers le milieu de la route et ont continué, mais ils allaient vite'.

La police a précisé avoir maîtrisé deux des animaux échappés dans le quartier de Limehouse, à plus de huit kilomètres à l'est du palais de Buckingham.

'Actions courageuses'

Dans un communiqué, l'inspecteur Myles Hilbery, de la City of London Police, a salué les 'actions courageuses' de ses agents pour intervenir et 'éviter de causer plus de mal et de souffrance aux chevaux et aux membres du public'.

Deux agents se sont ainsi retrouvés à devoir calmer les chevaux en attendant que l'armée ne les récupère.

Dans la foulée, des associations de protection des animaux ont appelé à cesser d'utiliser des chevaux pour ce type de parades, estimant comme l'ONG britannique Animal Justice Projet sur X que 'les chevaux ne nous appartiennent pas'.

/ATS
 

Actualités suivantes