Donald Trump annonce le départ de son secrétaire à l'intérieur

Le président américain Donald Trump a annoncé samedi dans un tweet le départ à la fin de l'année ...
Donald Trump annonce le départ de son secrétaire à l'intérieur

Donald Trump annonce le départ de son secrétaire à l'intérieur

Photo: KEYSTONE/EPA POOL/SHAWN THEW

Donald Trump a annoncé samedi le départ à la fin de l'année de son secrétaire à l'Intérieur Ryan Zinke, zélé promoteur de sa politique de développement des énergies fossiles. M. Zinke a été plusieurs fois mis en cause pour infraction au code éthique du gouvernement.

'Ryan a accompli beaucoup durant son mandat et je veux le remercier pour son service rendu à la Nation', a commenté le président américain dans un tweet en annonçant son départ. Son remplaçant sera désigné dans les prochains jours, a-t-il ajouté. Ryan Zinke avait été nommé en décembre 2016 par Donald Trump et confirmé par le Sénat en mars 2017.

Le leader de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, s'est pour sa part félicité du départ de 'l'un des membres les plus toxiques du gouvernement dans la façon dont il traitait notre environnement, nos précieuses terres fédérales, et dans la façon dont il traitait le gouvernement comme si c'était son pot de miel personnel'.

Dépenses excessives

Cet ancien membre des Navy Seals et ancien représentant républicain du Montana était critiqué pour ses dépenses excessives: il avait fait rénover trois grandes portes dans son bureau pour un coût de 75'000 dollars et l'inspecteur général de son département enquêtait sur ses frais de déplacement en avion.

M. Zinke, 57 ans, a ainsi été accusé d'avoir recouru à l'argent de l'Etat pour financer un voyage privé en avion, pour 12'000 dollars, ou assurer sa protection ainsi que celle de son épouse lors d'un voyage en Turquie et en Grèce, pour 25'000 dollars.

Il est également suspecté d'infraction dans le cadre d'un contrat immobilier dans le Montana entre une fondation qu'il a créée et un groupe soutenu par David Lesar, le président de la compagnie de services pétroliers Halliburton. L'enquête ouverte par l'inspecteur général du département de l'Intérieur a été transmise en octobre au département de la Justice, en vue d'une possible instruction pénale.

Coqueluche des milieux pétroliers

Aux Etats-Unis, le département de l'Intérieur aux essentiellement consacré à la gestion des ressources naturelles et foncières de l'Etat fédéral et se distingue en cela du département de la Sécurité intérieure.

A sa tête, Ryan Zinke a été l'un des membres les plus actifs de l'administration Trump. Sous sa direction, le département a pris des mesures pour étendre le forage des hydrocarbures et l'industrie houillère en accordant des prêts fédéraux, en réduisant les commissions prélevées par l'Etat sur l'utilisation des terres fédérales et en abaissant les normes environnementales.

Il a notamment réduit drastiquement la superficie des 'monuments nationaux' - moins protégés que les 'parcs nationaux' - de l'Utah et proposé d'autoriser le forage pétrolier dans les océans Arctique, Pacifique et Atlantique, devenant la coqueluche des milieux pétroliers et miniers et la bête noire des organisations de défense de l'environnement.

L'inspecteur général du département de l'Intérieur le soupçonne d'avoir redessiné les limites d'un des monuments nationaux de l'Utah - le Grand Staircase-Escalante - au profit d'un élu de l'Etat dont la propriété est attenante.

Départs en série

Il est également suspecté d'avoir bloqué l'ouverture de casinos par des tribus indiennes du Connecticut après avoir rencontré des lobbyistes du groupe MGM Resorts International, qui possède un casino dans la région. Ryan Zinke a toujours réfuté ces accusations.

Ce nouveau départ est le dernier remaniement dans l'administration Trump, qui ne cesse d'être réorganisée. En moins de dix jours, le président américain a nommé un nouveau ministre de la Justice, une remplaçante à Nikki Haley au poste d'ambassadrice à l'ONU et un secrétaire général de la Maison Blanche par intérim.

D'autres membres de l'administration Trump ont déjà quitté le gouvernement en raison de soupçons d'infractions au code éthique, comme le directeur de l'Agence de protection de l'environnement, le climatosceptique Scott Pruitt, parti en juillet dernier.

/ATS
 

Articles les plus lus