Grand feu du centre du Portugal maîtrisé, foyers en Espagne freinés

Le Portugal connaissait jeudi matin une accalmie sur le front des incendies après avoir déclaré ...
Grand feu du centre du Portugal maîtrisé, foyers en Espagne freinés

Grand feu du centre du Portugal maîtrisé, foyers en Espagne freinés

Photo: KEYSTONE/AP/Joao Henriques

Le Portugal connaissait jeudi matin une accalmie sur le front des incendies après avoir déclaré 'maîtrisé' le grand feu de forêt du parc naturel de la Serra da Estrela dans le centre du pays. La pluie a affaibli deux gros incendies de la région espagnole de Valence.

'Le feu est maîtrisé, mais il n'est pas éteint. Il y a tout un travail de consolidation qui va se poursuivre dans les prochains jours', a déclaré mercredi soir à la radio TSF le commandant de la protection civile portugaise Miguel Oliveira.

'Il est toujours possible et très probable qu'il y ait de nouvelles réactivations, mais on espère qu'elles ne prennent pas des proportions préoccupantes', a-t-il précisé. Près d'un millier de pompiers restaient toujours mobilisés jeudi matin sur le terrain, selon les informations de l'Autorité nationale de la protection civile.

92'000 hectares partis en fumée

Après avoir été maîtrisé une première fois la semaine dernière, le feu s'était à nouveau embrasé lundi, attisé par des vents violents. Ce brasier, qui s'était déclaré le 6 août dernier au coeur de ce parc naturel reconnu par l'Unesco, est le plus important de cet été au Portugal.

Il a fait partir en fumée quelque 25'000 hectares de forêt de cette chaîne de montagnes culminant à environ 2000 mètres, selon des estimations encore provisoires.

Le Portugal, qui connaît cette année une sécheresse exceptionnelle, s'attend à une nouvelle vague de chaleur à partir de samedi. L'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère (IPMA) prévoit une hausse progressive des températures jusqu'en septembre qui devrait être 'plus chaud et plus sec' que la normale.

Depuis le début de l'année, quelque 92'000 hectares y sont partis en fumée, soit la superficie la plus étendue depuis les incendies meurtriers de 2017 qui avaient fait une centaine de victimes, selon le dernier bilan de l'Institut pour la conservation de la nature et des forêts.

Averses en Espagne

En Espagne, l'arrivée de la pluie et, avec elle, la baisse des températures, ont considérablement freiné deux importants incendies qui ont frappé la région de Valence (sud-est), se sont réjouies les autorités et les secours jeudi.

'Enfin, une bonne nouvelle: la pluie et la baisse des températures ont permis de contenir l'incendie dans le Vall d'Ebo', a ainsi tweeté dans la soirée de mercredi le président de la région de Valence, Ximo Puig.

'Cette nuit, l'incendie de Bejis a évolué positivement avec la baisse des températures et les précipitations (...), nous avons peu de flammes visibles', a-t-il encore commenté jeudi matin sur la radio Cadena Ser, espérant que jeudi 'soit la journée décisive pour en finir avec ces incendies'.

Les services de secours de la région, le 112, ont également confirmé que les averses qui ont vu tomber 'entre 14 et 20 mm de pluie ont réduit les flammes jusqu'à les faire quasiment disparaître sur tout le périmètre'. À eux deux, les brasiers de Bejis et du Vall d'Ebo ont ravagé près de 25'000 hectares, et ont forcé l'évacuation de quelque 3000 personnes.

Selon les scientifiques, le réchauffement du climat augmente la probabilité des canicules ainsi que des sécheresses et, par ricochet, des incendies.

/ATS
 

Actualités suivantes