Incendies en Californie: une mise en garde pour les autres régions

Les incendies qui ravagent la Californie devraient servir de mise en garde aux autres régions ...
Incendies en Californie: une mise en garde pour les autres régions

Incendies en Californie: une mise en garde pour les autres régions

Photo: KEYSTONE/AP/JAE C. HONG

Les incendies qui ravagent la Californie devraient servir de mise en garde aux autres régions du monde menacées par le changement climatique, a estimé mardi le gouverneur de l'Etat Jerry Brown. Les milliers de pompiers déployés ont pu ralentir la progression des feux.

'Ce qui est important, c'est que ces incendies vont devenir très fréquents, c'est ce que la science nous dit', a déclaré M. Brown. Il s'est exprimé lors du sommet de Paris destiné à accélérer le financement de la lutte contre le réchauffement deux ans après la signature de l'Accord de Paris.

Le gouverneur a noté que ces incendies étaient 'beaucoup plus sous contrôle' mardi. 'Les vents ralentissent (...) Le feu va encore brûler pendant une semaine ou deux, mais ils sont beaucoup plus sous contrôle qu'il y a quelques jours'.

Jerry Brown se pose en champion de la lutte contre le réchauffement et tente de rallier d'autres Etats américains, villes et entreprises. Il veut compenser le retrait annoncé par Donald Trump de l'Accord de Paris sur le climat.

'Réveiller les gens'

Les incendies vont toucher 'la France, l'Afrique du nord, le sud-ouest des Etats-Unis, la Chine', a-t-il estimé. 'C'est un véritable signe de malheurs à venir et avec un peu de chance, cela servira à réveiller les gens qui sont trop complaisants aujourd'hui'.

L'incendie qui ravage le nord de Los Angeles depuis une semaine continuait mardi à détruire la végétation même si les milliers de pompiers déployés ont ralenti sa progression. Le principal brasier, baptisé 'Thomas', a brûlé près de 95'000 hectares et n'est contenu qu'à 20%, selon un bilan matinal de l'agence californienne de lutte contre les incendies, Calfire.

L'année 2017 a été la plus meurtrière en Californie à cause d'incendies. Plus de 40 personnes sont mortes en octobre dans plus d'une dizaine de feux qui ont ravagé une partie du nord viticole de l'Etat. Ils ont rasé plus de 10'000 bâtiments et brûlé plus de 73'000 hectares.

Le gouverneur de Californie, qui accueillera en septembre un autre sommet climat, a d'autre part salué le président français Emmanuel Macron, qui avait lancé l'idée de cette réunion de mardi après l'annonce du retrait américain par Donald Trump. 'Donald Trump a abdiqué et le président Macron a saisi cette opportunité, avec le président chinois et les dirigeants indiens'.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus