Kim Jong-un voit le sommet avec Trump comme une chance « historique »

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong a qualifié sa rencontre prévue avec le président Donald Trump ...
Kim Jong-un voit le sommet avec Trump comme une chance « historique »

Trump accueille les détenus américains libérés par Pyongyang

Photo: KEYSTONE/AP/ALEX BRANDON

Donald Trump a accueilli dans la nuit de mercredi à jeudi les trois ressortissants américains libérés par la Corée du Nord. C'est un geste de bonne volonté de Pyongyang, qui lève le dernier majeur à un sommet entre le président américain et le dirigeant Kim Jong-un.

Les trois prisonniers ont été libérés lors d'une visite du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo dans la capitale nord-coréenne mercredi.

L'avion transportant Mike Pompeo et les trois hommes s'est posé vers à 02h40 (08h40 en Suisse) sur la base militaire d'Andrews près de Washington. Ils ont été accueillis par Donald Trump, sa femme Melania, le vice-président Mike Pence et le conseiller de la Maison-Blanche à la sécurité John Bolton.

'Honnêtement, nous ne pensions pas que cela pourrait se produire mais c'est le cas', a déclaré Donald Trump après avoir remercié Kim Jong-un pour ces libérations. 'Nous apprécions beaucoup qu'il (Kim) les ait autorisés à partir avant le sommet. C'est une chose très importante pour chacun d'entre nous', a-t-il estimé.

Profonde gratitude

Un porte-parole de la Maison-Blanche a dit que les trois hommes avaient été conduits au centre médical militaire national Walter Reed dans le Maryland pour y subir des examens médicaux.

Les trois prisonniers sont Kim Dong-chul, un missionnaire qui était détenu depuis 2015, et deux enseignants de l'université des sciences et de la technologie de Pyongyang, Kim Sang-duk, également connu sous le nom de Tony Kim, et Kim Hak-song, arrêtés l'an passé.

'Nous souhaitons exprimer notre profonde gratitude au gouvernement des Etats-Unis, au président Trump, au secrétaire Pompeo et au peuple américain pour nous avoir ramenés chez nous', ont dit les trois hommes dans un communiqué publié par le département d'Etat lors d'une escale de l'avion en Alaska.

La presse officielle nord-coréenne avait justifié ces arrestations par des activités de subversion et des 'actes hostiles' contre le gouvernement.

Dénucléariser la péninsule

Le président américain a dit croire que le dirigeant nord-coréen souhaitait faire entrer son pays 'dans le monde réel' et a émis l'espoir d'assister à des avancées importantes lors de leur rencontre. 'Je pense que nous avons une bonne chance de faire quelque chose de très significatif' lors de cette rencontre, a dit le président américain.

Les détails du sommet entre Trump et Kim restent pour l'instant inconnus, mais un responsable américain a dit que Singapour pourrait s'imposer comme le lieu convenant aux deux parties. Donald Trump a rejeté l'idée d'organiser le face à face dans la zone démilitarisée entre la Corée du Sud et la Corée du Nord.

Le président américain, qui avait déjà évoqué l'option de Singapour, a dit mercredi qu'un accord avait été conclu sur la date et sur le lieu et que les précisions seraient fournies dans les trois jours.

Evoquant la possibilité de parvenir à une dénucléarisation de la péninsule coréenne, Trump a déclaré : 'Nous verrons si nous pouvons parvenir à quelque chose dont les gens ne pensaient pas pendant de nombreuses années que cela pouvait se produire'. 'Ma plus grande fierté sera - et cela en fait partie - le jour où nous aurons dénucléarisé l'ensemble de la péninsule', a-t-il poursuivi.

/ATS
 

Actualités suivantes