L'Espagne interdit toute cérémonie funéraire

L'Espagne, deuxième pays le plus endeuillé par la pandémie de Covid-19, a interdit lundi les ...
L'Espagne interdit toute cérémonie funéraire

L'Espagne interdit toute cérémonie funéraire

Photo: KEYSTONE/AP/Olmo Calvo

L'Espagne, deuxième pays le plus endeuillé par la pandémie de Covid-19, a interdit lundi les cérémonies funéraires. Elle a également limité à trois le nombre de personnes pouvant être présentes à un enterrement afin de freiner la propagation du virus.

'La célébration de cultes religieux ou de cérémonies funéraires civiles est repoussée jusqu'à la fin de l'état d'alerte', qui prévoit le confinement général du pays et qui doit durer jusqu'au 11 avril, indique un décret publié lundi au journal officiel espagnol.

Par ailleurs, seulement trois proches de la personne décédée pourront assister aux enterrements ou aux crémations et devront 'toujours respecter une distance minimale d'un à deux mètres entre eux', précise le texte.

L'Espagne est le deuxième pays comptant le plus grand nombre de morts dus à la pandémie derrière l'Italie. Selon le dernier bilan publié lundi, 7340 personnes sont mortes du Covid-19 dans le pays.

Le décret du gouvernement interdit aussi toute veillée funèbre même à domicile et quel que soit le motif du décès. L'Espagne suit ainsi l'Italie où les victimes de la pandémie n'ont pas le droit à de véritables funérailles, interdites comme tous les autres rassemblements.

Déjà soumis à l'un des confinements les plus stricts d'Europe, l'Espagne l'a encore renforcé lundi en paralysant toutes ses activités économiques 'non-essentielles' durant deux semaines, comme l'avait déjà fait l'Italie.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus