L'armée israélienne annonce avoir mené des incursions au sol à Gaza

Les forces terrestres israéliennes ont mené des incursions au sol dans la bande de Gaza au ...
L'armée israélienne annonce avoir mené des incursions au sol à Gaza

L'armée israélienne annonce avoir mené des incursions au sol à Gaza

Photo: KEYSTONE/EPA/MARTIN DIVISEK

Les forces terrestres israéliennes ont mené des incursions au sol dans la bande de Gaza au cours des dernières 24 heures, a annoncé vendredi l'armée. Une offensive terrestre est attendue dans ce territoire palestinien densément peuplé.

'Au cours des dernières 24 heures, les forces de l'armée israélienne ont mené des raids localisés à l'intérieur du territoire de la bande de Gaza' pour rechercher des 'terroristes' et de 'l'armement', précise un communiqué. Durant ces opérations, des efforts ont également été déployés 'pour retrouver des personnes disparues', a-t-elle ajouté.

Les soldats ont également 'démantelé des cellules terroristes et des infrastructures', notamment 'une cellule du Hamas qui a tiré des missiles antichars en direction du territoire israélien', selon le communiqué.

Bombardements sur le Liban

Par ailleurs, l'armée israélienne a bombardé vendredi les abords de plusieurs localités frontalières dans le sud du Liban, selon des sources sécuritaires et un correspondant de l'AFP sur place. Une source sécuritaire libanaise a rapporté que le bombardement faisait suite à une 'tentative d'infiltration' à partir du Liban.

Des échanges de tirs ont eu lieu à la frontière après cette tentative, selon al-Manar, la chaîne du Hezbollah libanais. L'armée israélienne a pour sa part annoncé avoir procédé à des tirs d'artillerie sur le territoire libanais après 'une explosion sur la barrière frontalière'.'Les forces de Tsahal répondent actuellement par des tirs d'artillerie en direction du territoire libanais.'

Un journaliste tué

Les bombardements israéliens ont touché les abords des villages de Dhayra et Aalma ech-Chaab, selon des correspondants de l'AFP sur place. Ils ont ciblé un poste de l'armée libanaise à Dhayra, selon une autre source sécuritaire libanaise.

Un journaliste de Reuters a été tué par un bombardement à la frontière entre le Liban et Israël, a annoncé l'agence de presse à Londres. Plusieurs autres ont été blessés, dont deux de l'AFP, précise l'agence française.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus