L'égalité homme-femme pas atteinte au niveau mondial d'ici 2030

Les efforts des gouvernements ne seront pas suffisants pour assurer l'égalité homme-femme d'ici ...
L'égalité homme-femme pas atteinte au niveau mondial d'ici 2030

L'égalité hommes-femmes n'existe dans aucun pays

Photo: KEYSTONE/AP/Frank Augstein

Aucun pays n'a atteint un niveau satisfaisant d'égalité entre les sexes, laissant le monde très loin des objectifs de l'ONU en la matière, selon une étude de l'ONG Equal Measures 2030. Douzième d'un classement dominé par le Danemark, la Suisse peut mieux faire.

En 2015, les Etats membres des Nations unies avaient adopté à l'unanimité 17 'objectifs de développement durable' à atteindre d'ici à 2030 dans de multiples domaines. Mais d'après Equal Mesures 2030, organisation non gouvernementale qui publie chaque année un rapport de suivi indépendant, ces Etats n'ont pas pris un bon départ.

'Notre indice, qui compile une cinquantaine d'indicateurs, révèle qu'aucun des 129 pays étudiés n'a transformé ses lois, ses politiques ou ses décisions budgétaires publiques à l'échelle requise pour atteindre l'égalité des genres d'ici 2030', a déploré mardi dans un communiqué Alison Holder, directrice de l'organisation.

Si aucun pays n'atteint un score global 'excellent+ de 90 ou plus, le Danemark (à 89,3), qui est au sommet de l'indice, en est proche', a expliqué l'ONG. La moyenne se situe à 65,7 sur 100, soit une note 'faible'.

'Plus faibles qu'attendu'

Douzième au classement général, la Suisse obtient la note de 85. Mais le rapport souligne que la Suisse tout comme les Etats-Unis (77,6) notamment font partie des pays qui 'ont des scores plus faibles qu'attendu en matière d'égalité des sexes' si l'on prend en compte leur PIB par habitant respectif.

D'un point de vue global, l'objectif lié à la mobilisation des ressources pour les services publics est le moins bien rempli. Ce but couvre des indicateurs comme les dépenses en matière d'assistance sociale ou encore la manière dont le budget du pays est réparti entre régions, âge ou genre. La moyenne mondiale est de 44, celle de la Suisse pointe à 39,5.

L'étude de l'organisation a été dévoilée lors d'une conférence dédiée aux droits des femmes organisée à Vancouver, Women Deliver 2019. 'Nous ne tenons pas les promesses d'égalité entre les sexes faites dans les (Objectifs de développement durable) pour des milliards de filles et de femmes', a poursuivi Mme Holder lors d'une conférence de presse.

Scandinaves en tête

Près de 40% de la population féminine, soit 1,4 milliard de femmes, vit en outre dans des pays ayant obtenu une note 'très faible' en matière d'égalité hommes-femmes, précise l'ONG. 'Ce rapport devrait sonner l'alarme dans le monde. Nous n'atteindrons pas les Objectifs de développement durable si 40 % des filles et des femmes vivent dans des pays où l'égalité des genres ne règne pas', a déclaré dans le communiqué Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill & Melinda Gates.

Les pays les plus égalitaires, selon l'indice, sont le Danemark, la Finlande, la Suède, la Norvège, et les Pays-Bas. En revanche, le Niger, le Yémen, le Congo, la RDC et le Tchad, des pays ayant 'tous fait face à des conflits et des situations précaires dans les dernières années', sont les moins égalitaires, selon l'étude.

Il y a cependant 'de bonnes nouvelles même dans des pays à la traîne', a souligné Mme Holder. Par exemple, en proportion le Parlement du Sénégal compte plus de femmes que celui du Danemark.

Manque de volonté politique

Les résultats de l'enquête montrent un manque de volonté politique, d'après Anne-Birgitte Albrectsen, présidente de Plan International, une organisation qui a contribué à l'étude. Elle a dit espérer que des organisations et des militants se saisissent des données afin de concevoir 'des campagnes politiques intelligentes pour faire bouger les choses'.

https://data.em2030.org/

/ATS
 

Actualités suivantes