L'enquête sur les deux attentats perpétrés en Catalogne progresse

L'enquête sur les deux attentats qui ont fait 14 morts en Catalogne a progressé vendredi dans ...
L'enquête sur les deux attentats perpétrés en Catalogne progresse

L'enquête sur les deux attentats perpétrés en Catalogne progresse

Photo: Keystone

L'enquête sur les deux attentats qui ont fait 14 morts en Catalogne a progressé vendredi dans une Espagne en deuil. Une cellule d'une douzaine de personnes a été mise à jour.

Cette cellule pourrait avoir été impliquée dans les attaques menées avec des voitures lancées contre des foules de vacanciers et promeneurs à Barcelone puis à Cambrils, plus au sud, a expliqué vendredi soir le porte-parole de la police régionale, Josep Lluís Trapero.

Sur cette douzaine de suspects, quatre ont été arrêtées jeudi et vendredi, et un est en fuite. L'identité de l'homme et sa photo ont été diffusées. Cinq autres ont été abattus dans la nuit de jeudi vendredi à Cambrils alors qu'ils menaient l'attaque.

Parmi les assaillants tués figurent trois jeunes Marocains vivant depuis leur enfance en Espagne âgés de 17, 18 et 24 ans. Tous habitaient Ripoll, une ville de quelque 10'000 habitants non loin des Pyrénées.

Conducteur pas identifié

Trois autres personnes également impliquées sont identifiées, mais n'ont pas été interpellées. Deux d'entre elles pourraient avoir péri dans l'explosion suivie d'un incendie d'une maison mercredi à Alcanar, à 200 km au sud de Barcelone, où le groupe tentait peut-être de confectionner des engins explosifs.

Il y a dans cette maison 'des restes humains de deux personnes différentes, nous tentons de voir s'il s'agit de deux des trois personnes impliquées dans les attaques. Il nous resterait une troisième à trouver', a indiqué le porte-parole de la police catalane.

Le conducteur de la camionnette qui a fauché des passants sur las Ramblas n'a toujours pas été identifié par la police, a-t-il ajouté, démentant des informations de presse.

A quelques heures d'intervalle

A 16h50 locales jeudi, une camionnette blanche avait fauché des dizaines de passants sur les Ramblas, tuant 13 personnes et en blessant plus de 120. L'attaque a été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).

Quelques heures plus tard, une Audi A3 avait à son tour foncé sur la promenade du bord de mer de Cambrils, une station balnéaire au sud de la capitale catalane, avant de percuter une voiture des Mossos d'Esquadra, la police catalane. S'en est suivie une fusillade au cours de laquelle les cinq occupants de l'Audi, qui étaient munis de fausses ceintures explosives, d'une hache et de couteaux, ont été tués.

Au total, 14 personnes ont été tuées dans ces attentats et plus de 120 blessées, dont dix-sept étaient entre la vie et la mort vendredi. Les victimes sont issues d'au moins trente-cinq nationalités différentes, selon un bilan 'provisoire' de la protection civile catalane.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus