La Chine se dit « très inquiète » du conflit en Ukraine

La Chine est 'très inquiète' du conflit en Ukraine, qui 's'intensifie et devient même hors ...
La Chine se dit « très inquiète » du conflit en Ukraine

La Chine se dit

Photo: KEYSTONE/AP/Libkos

La Chine est 'très inquiète' du conflit en Ukraine, qui 's'intensifie et devient même hors de contrôle', a déclaré mardi le ministre chinois des affaires étrangères Qin Gang. Il a appelé à 'promouvoir le dialogue'.

'Nous continuerons à promouvoir le dialogue de paix [...] et travailler avec la communauté internationale pour promouvoir le dialogue et la consultation, répondre aux inquiétudes de toutes les parties et chercher la sécurité commune', a-t-il ajouté lors d'une conférence à Pékin.

Ces déclarations surviennent après que le gouvernement chinois a démenti lundi envisager de fournir des armes à la Russie pour appuyer son offensive en Ukraine, comme l'avait affirmé le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken.

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a lui estimé qu'une éventuelle livraison d'armes par la Chine à la Russie constituerait une 'ligne rouge' pour l'Union européenne.

Pression occidentale

'Nous demandons aux pays concernés de cesser au plus vite de jeter de l'huile sur le feu, de cesser de rejeter la faute sur la Chine et de cesser de faire du tapage en criant: 'Aujourd'hui l'Ukraine, demain Taïwan'', a lancé mardi le ministre chinois des affaires étrangères, en référence au territoire que revendique la Chine.

A quelques jours du 24 février, un an après le début de l'invasion russe, la pression occidentale s'accroît sur la Chine, qui n'a jamais appuyé ni critiqué publiquement l'offensive, tout en exprimant plusieurs fois son soutien à Moscou face aux sanctions occidentales.

'Les pressions et les tentatives pour contenir la Chine, venant de l'extérieur, sont de plus en plus fortes. Elles s'aggravent de plus en plus et constituent une menace sérieuse pour la souveraineté et la sécurité de la Chine', a déclaré Qin Gang.

'Nous nous opposons fermement à toute forme d'hégémonisme' et 'à la mentalité de la guerre froide et à la confrontation entre les camps et nous nous opposons fermement à toute ingérence extérieure dans les affaires intérieures de la Chine', a-t-il ajouté.

'La Chine s'est toujours engagée sur la voie du développement pacifique. Elle n'a jamais pris l'initiative d'un conflit ou d'une guerre, ni n'a envahi un centimètre de terrain d'un autre pays', a insisté le ministre.

Samedi, la Chine a affirmé qu'elle allait rendre publique dans les prochains jours une proposition pour trouver 'une solution politique' à la guerre en Ukraine. Mardi, le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi est attendu à Moscou, dernière étape d'une tournée européenne qui l'a mené en France, en Italie, en Hongrie et en Allemagne.

/ATS
 

Actualités suivantes