La Suisse gagne deux rangs au classement climatique par pays

La Suisse gagne deux places au classement climatique annuel par pays 'Climate Change Performance ...
La Suisse gagne deux rangs au classement climatique par pays

La Suisse gagne deux rangs au classement climatique par pays

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

La Suisse gagne deux places au classement climatique annuel par pays 'Climate Change Performance Index (CCPI)', pour s'établir au 14e rang. Ce résultat reflète une législation progressiste, mais qui tend à encore manquer d'ambition, selon le rapport.

La Suède, la Grande-Bretagne, le Danemark, mais aussi le Maroc ou l'Inde devancent la Suisse dans ce classement. La Suisse affiche une performance globalement similaire à celle de l'année précédente, relève le rapport publié lundi.

La Confédération reçoit des notes élevées dans les catégories des émissions de gaz à effet de serre et de l'utilisation d'énergie. Elle est classée comme 'moyenne' en ce qui concerne les énergies renouvelables et la politique climatique. La Suisse tend toutefois dans une direction positive dans toutes les catégories.

Au sein des catégories 'émissions de gaz à effet de serre' et 'énergie renouvelable', les niveaux actuels et les objectifs pour 2030 ne sont toutefois pas conformes à l'objectif d'une augmentation du réchauffement bien inférieure à 2 degrés, conformément à l'Accord de Paris sur le climat. Ils sont donc respectivement classés comme moyens et faibles.

Alors que la loi sur le CO2 - contre laquelle un référendum a été lancé - n'est pas encore entrée en vigueur, les experts critiquent le fait qu'aucune mesure ne soit prévue dans la législation pour le secteur agricole, relève le rapport. Ils regrettent aussi qu'il n'existe que des obligations de déclaration pour le secteur financier et que la Suisse mise en partie sur les certificats d'émissions internationaux.

Les experts reconnaissent le rôle proactif de la Suisse au niveau international pour promouvoir l'intégrité environnementale, ainsi que les règles du marché du carbone et de la transparence. Ils demandent toutefois une augmentation de sa contribution au financement public du climat et un renforcement de son engagement en matière de pertes et dommages.

La Suède en tête

Le CCPI compare chaque année les performances des 61 pays qui, ensemble, sont responsables de plus de 90% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Le classement climatique par pays est réalisé par le Climate Action Network (CAN) Europe, le New Climate Institute et Germanwatch.

Comme les années précédentes, les rangs un à trois n'ont pas été attribués parce qu'aucun pays n'en fait assez pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. La Suède obtient à nouveau le meilleur résultat, pour la quatrième année consécutive.

Le pays scandinave n'est certes pas tout à fait encore en voie d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris sur le climat, mais il fixe des normes de référence dans les domaines des émissions de CO2, des énergies renouvelables et de la politique climatique. Seule une forte consommation d'énergie par habitant empêche un classement encore meilleur.

La Chine apparaît cette année au 33e rang, en recul de trois places. Les Etats-Unis se retrouvent derniers du classement, juste derrière l'Arabie Saoudite.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus