La présidente suisse part en Arctique constater les changements climatiques

Le climat et la coopération dans l'Arctique ont été au coeur de la rencontre lundi entre la ...
La présidente suisse part en Arctique constater les changements climatiques

La présidente suisse part en Arctique constater les changements climatiques

Photo: Keystone

Le climat et la coopération dans l'Arctique ont été au coeur de la rencontre lundi entre la présidente de la Confédération Doris Leuthard et le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen. Doris Leuthard va d'ailleurs visiter le Swiss Camp dans l'Ouest du Groenland.

'Il est important pour moi de reconnaître et d'explorer, avec les chercheurs, ce qui nous attend à l'avenir', a affirmé la présidente suisse dans une interview à l'ats à Copenhague.

'Les glaciers fondent plus rapidement que prévu, en Suisse aussi. Au Groenland, nous voyons comment ces changements agissent. Je souhaite entendre le ressenti des experts pour comprendre ce que cela signifie pour le climat en Europe et ce que peut faire le monde politique', a souligné Doris Leuthard.

Pour s'en rendre compte, la présidente suisse se rendra au Groenland en compagnie des professeurs Konrad Steffen (Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage FNP / EPF Zurich) et Thomas Stocker (Université de Berne), ainsi que de Fritz Schiesser (président du Conseil des EPF).

Une collaboration fructueuse

Depuis les années 1990, des chercheurs suisses récoltent des données sur la neige, la glace et l’atmosphère dans l'Arctique, souligne le communiqué du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). Et depuis mai 2017, la Suisse bénéficie du statut d’observateur au sein du Conseil de l’Arctique.

Les explorations scientifiques nécessitent une collaboration dont Doris Leuthard et le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen se sont félicités lors de leur rencontre à Copenhague.

Evoquant l'accord de Paris, les deux dirigeants ont également souligné qu'il était nécessaire que la politique climatique soit faite d'objectifs ambitieux et de règles strictes appliquées avec détermination.

L'UE en discussion

Saluant la qualité de leurs relations bilatérales, Doris Leuthard et Lars Lokke Rasmussen ont également évoqué les conséquences de la sortie du Royaume-Uni de l’UE et la migration. La présidente suisse a enfin souligné l'importance d'une bonne collaboration avec l'Union européenne.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus