Le Canada déjà confronté à ses premiers feux de forêt

Plusieurs feux de forêt importants se sont déclenchés dans l'ouest du Canada ces derniers jours ...
Le Canada déjà confronté à ses premiers feux de forêt

Le Canada déjà confronté à ses premiers feux de forêt

Photo: KEYSTONE/AP The Canadian Press/DARRYL DYCK

Plusieurs feux de forêt importants se sont déclenchés dans l'ouest du Canada ces derniers jours. Ils marquent le début d'une saison très précoce dans une région touchée par une forte sécheresse, ce qui fait craindre aux autorités un nouvel été 'catastrophique'.

Dans la province de Colombie-Britannique, qui borde la côte pacifique, les pompiers sont notamment à pied d'oeuvre dans la région centrale de Cariboo, où un incendie d'origine humaine a pris très vite de l'ampleur pendant le week-end et est actuellement considéré comme 'hors de contrôle'.

Ce feu de Burgess Creek, qui a déjà dévoré plus de 1600 hectares de végétation 'est très révélateur des conditions que nous connaissons actuellement', explique mardi à l'AFP Madison Dahl, des services incendies de la province, évoquant une saison précoce. 'Nous sommes confrontés à une sécheresse incroyable', ajoute-t-elle.

Dans l'immédiat, le feu ne menace aucune infrastructure mais une alerte d'évacuation a été émise. Les habitants de la zone doivent se tenir prêts à évacuer. Au total, plus de 110 feux sont actifs dans cette province, dont certains ont démarré l'an passé mais ne se sont jamais éteints. Dans la province voisine de l'Alberta, 66 feux sont également actifs, dont '36 datent de la saison 2023' explique Melissa Story, de la direction de la gestion des incendies de forêt de l'Alberta.

Par ailleurs, plusieurs ont été dénombrés dans la région de Fort McMurray, au nord-ouest de la province déclenchant même une alerte d'évacuation. Cette ville, située en pleine forêt boréale et connue pour l'exploitation de ses sables bitumineux, avait été ravagée en mai 2016. Les 90'000 habitants avaient dû quitter précipitamment la région.

Cet incendie reste la plus grosse catastrophe de l'histoire du Canada avec plus de 2500 bâtiments détruits et un coût de près de 10 milliards de dollars canadiens. Selon le gouvernement canadien, 'des conditions de sécheresse extrêmes' et 'très préoccupantes' persistent dans de nombreuses parties de l'ouest canadien.

En 2023, le Canada a connu la pire saison des feux de son histoire. Les incendies, qui ont touché le pays d'est en ouest, ont brûlé plus de 15 millions d'hectares, ont coûté la vie à huit pompiers et poussé les autorités à évacuer 230'000 personnes. Le 10 avril, les autorités, qui craignent un nouvel été 'catastrophique' après un hiver marqué par le manque de neige, ont expliqué 'se préparer pour le pire'.

/ATS
 

Actualités suivantes