Le Parlement européen réclame la fin des poursuites contre Memorial

Le Parlement européen a réclamé jeudi à la Russie l'abandon des poursuites contre l'ONG Memorial ...
Le Parlement européen réclame la fin des poursuites contre Memorial

Le Parlement européen réclame la fin des poursuites contre Memorial

Photo: KEYSTONE/EPA/YURI KOCHETKOV

Le Parlement européen a réclamé jeudi à la Russie l'abandon des poursuites contre l'ONG Memorial, menacée de dissolution, ainsi que des sanctions contre ceux impliqués dans la répression de son action de défense des droits humains.

Dans un texte non contraignant voté par 569 eurodéputés (46 voix contre, 49 abstentions), l'institution 'demande aux autorités russes d'abandonner immédiatement toutes les poursuites à l'encontre de Memorial et de lui permettre de continuer ses importantes activités en toute sécurité sans aucune ingérence de l'État'.

Les eurodéputés, réunis en session plénière à Strasbourg, ont jugé que cette ONG, pilier de la société civile en Russie, faisait l'objet d'une 'persécution' de la part des autorités russes. Les 'fonctionnaires russes impliqués dans la répression illégale contre Memorial' devraient se voir imposer des sanctions par la Commission européenne, ont-ils réclamé.

Procès fin décembre

Créée en 1989 par des dissidents soviétiques, dont le prix Nobel de la Paix Andreï Sakharov, Memorial s'est imposée comme un inlassable défenseur des droits de l'homme en Russie et le gardien de la mémoire du Goulag. Mais l'organisation est menacée de dissolution par le parquet qui l'accuse d'avoir enfreint une loi controversée sur les 'agents de l'étranger'. Le procès a été renvoyé mardi à fin décembre par la Cour suprême de Russie.

Dans un contexte de répression croissante contre les voix critiques du régime de Vladimir Poutine en Russie, le Parlement européen a remis mercredi le Prix Sakharov de défense de la liberté de pensée à l'opposant emprisonné Alexeï Navalny, par l'intermédiaire de sa fille Daria venue à Strasbourg.

/ATS
 

Articles les plus lus