Le président américain Trump part en vacances en vantant son bilan

Le président américain Donald Trump quitte vendredi Washington pour passer les fêtes de fin ...
Le président américain Trump part en vacances en vantant son bilan

Le président américain Trump part en vacances en vantant son bilan

Photo: KEYSTONE/AP/EV

Le président américain Donald Trump quitte vendredi Washington pour passer les fêtes de fin d'année en Floride. Espérant faire oublier son 'impeachment', il a mis en avant de bons chiffres économiques et une série d'avancées.

Avant de partir pour deux semaines dans son luxueux club de golf de Mar-a-Lago, le républicain a prévu de signer une grande loi budgétaire qui englobe une myriade de décisions, de la politique familiale aux grandes orientations militaires.

'Je signerai aujourd'hui notre loi de défense de 738 milliards de dollars', a-t-il tweeté sur un ton triomphant, même si le texte est, comme toujours, le fruit de compromis entre élus républicains et démocrates du congrès.

'Elle inclura 12 semaines de congé parental rémunéré, une hausse de salaires pour nos soldats, la création de la force de l'espace, le financement du mur à la frontière sud [...] et la hausse de l'âge légal pour fumer à 21 ans! Énorme!', a-t-il écrit.

'Un truc incroyable'

A moins de onze mois de la prochaine élection présidentielle, l'ancien homme d'affaires de 73 ans semble aussi déterminé à capitaliser sur de bons indicateurs économiques.

La croissance, dans sa onzième année, a été confirmée vendredi à 2,1% au troisième trimestre. Le marché du travail a encore surpris les économistes par sa vitalité en novembre, avec la création de 266'000 emplois et un taux de chômage à nouveau au plus bas depuis un demi-siècle, à 3,5%.

'Ce que nous avons réalisé est un truc incroyable', a martelé le président jeudi soir lors d'une réunion électorale dans le Michigan, quelques minutes après le vote par la chambre des représentants de sa mise en accusation pour 'abus de pouvoir' et 'entrave à la bonne marche du congrès' dans l'affaire ukrainienne.

Mais la procédure de destitution n'est pas terminée. La date et le déroulement de son procès, qui sera mené par le Sénat à majorité républicaine et devrait lui assurer un acquittement, restent incertains.

/ATS