Les fidèles se rassemblent à Bethléem avant la messe de minuit

Des fidèles ont commencé à affluer samedi dans le centre de Bethléem pour célébrer Noël avant ...
Les fidèles se rassemblent à Bethléem avant la messe de minuit

Des fidèles ont commencé à affluer samedi dans le centre de Bethléem pour célébrer Noël avant la traditionnelle messe de minuit. La cérémonie devrait se dérouler dans un contexte de sécurité apaisé par rapport à l'an dernier.

Des Palestiniens et des étrangers convergeaient vers la place de la Mangeoire près de la basilique de la Nativité, construite sur le site où Jésus-Christ est né selon la tradition chrétienne. Malgré la pluie fine, l'atmosphère était beaucoup plus festive que l'an dernier.

Les festivités de Noël 2015 s'étaient déroulées alors qu'une vague de violences anti-israéliennes secouait Israël et les Territoires palestiniens occupés par l'Etat hébreu et avait coûté la vie à 150 personnes en trois mois.

Ambiance de fête

Samedi, malgré le déploiement des forces de sécurité palestiniennes dans les rues menant au centre de Bethléem, c'est une ambiance de fête qui dominait, ponctuée par les cris des chalands tentant de vendre souvenirs et breloques aux touristes.

Ces derniers prenaient des égoportraits près de l'arbre de Noël géant sur la place de la Mangeoire et se faisaient photographier avec les scouts palestiniens marchant au son des cornemuses et des caisses claires de leurs fanfares.

'C'est formidable d'être à Bethléem pour mon premier Noël en dehors de chez moi', s'enthousiasme Valéria, une Américaine de 21 ans.

Joseph Al Durzi, un Jordanien chrétien, est venu avec ses deux enfants pour rendre visite à sa belle-famille, qui vit près de Ramallah. 'C'est ma première visite à Bethléem et en Palestine et l'atmosphère est fantastique', dit-il.

120'000 touristes attendus

Le père italien Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du patriarcat latin de Jérusalem, est arrivé samedi en début d'après-midi près de la basilique de la Nativité sous les applaudissements des fidèles.

Il célébrera la traditionnelle messe de minuit en présence de nombreux dignitaires religieux et de représentants politiques palestiniens, dont le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Selon le ministère israélien du Tourisme, quelque 120'000 touristes sont attendus en décembre, dont la moitié sont des chrétiens. De leur côté, des responsables palestiniens prévoient plus de visiteurs qu'à la même période l'an dernier et ont indiqué que les réservations d'hôtels étaient en hausse.

La vague de violences qui a coûté la vie à 246 Palestiniens, 36 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, un Érythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre 2015 n'a pas cessé, mais elle a diminué au fil des mois.

Mur à traverser

Pour rejoindre le lieu de naissance du Christ, les visiteurs en provenance d'Israël doivent traverser le mur qui sépare l'Etat hébreu de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël depuis près de cinquante ans.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus