Les forces irakiennes entrent dans al-Qaïm, dernier bastion de l'EI

Les forces irakiennes sont entrées vendredi dans al-Qaïm, ont indiqué des commandants. Cette ...
Les forces irakiennes entrent dans al-Qaïm, dernier bastion de l'EI

Les forces irakiennes entrent dans al-Qaïm, dernier bastion de l'EI

Photo: KEYSTONE/AP Militant video/UNCREDITED

Les forces irakiennes sont entrées vendredi dans al-Qaïm, ont indiqué des commandants. Cette localité est le coeur du dernier bastion du groupe Etat islamique (EI) en Irak.

Des divisions de l'armée et du contre-terrorisme 'ont entamé l'assaut sur le centre d'al-Qaïm', a affirmé le général Nomane al-Zobaï, commandant de la 7e division de l'armée irakienne, présent sur place.

Les forces irakiennes disent avoir repris un premier quartier de la ville, Gaza, mais il leur reste encore à reprendre la localité voisine de Rawa et les environs désertiques le long de la frontière poreuse avec la Syrie en guerre aux djihadistes.

Outre des unités de l'armée et des forces d'élite du Service du contre-terrorisme (CTS), des forces tribales sunnites et les miliciens des Unités de mobilisation populaire, soutenues par l'Iran, participent à l'offensive contre al-Qaïm et Rawa.

Maisons de civils incendiés

Les unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi ont affirmé que les djihadistes avaient 'incendié des maisons de civils dans le quartier de Gaza pour brouiller la visibilité des avions'.

En outre, a ajouté le Hachd, 'de nombreux djihadistes fuient vers Boukamal en Syrie avec leurs familles'.

Dernier carré

Les forces gouvernementales et paramilitaires irakiennes ont lancé il y a une semaine la bataille pour la reprise de la région d'al-Qaïm, où se trouvaient selon la coalition 1500 djihadistes.

Cette opération est présentée par la coalition anti-EI emmenée par les Etats-Unis comme le 'dernier grand combat' contre le califat auto-proclamé en 2014. Elle vise à étrangler l'EI dans son dernier carré, dans la moyenne vallée de l'Euphrate, de la province syrienne de Deir Ezzor jusqu'à al-Qaïm.

La région d'al-Qaïm compte 150'000 habitants - dont 50'000 dans la localité elle-même -, issus d'une demi-douzaine d'importantes tribus et tous musulmans sunnites.

Ville de Deir Ezzor reprise à l'EI

Dans la province de Deir Ezzor, son dernier bastion en Syrie, l'EI est la cible de deux offensives, l'une menée par le régime soutenu par la Russie et l'autre par une coalition arabo-kurde appuyée par les Etats-Unis.

La télévision d'Etat syrienne a annoncé vendredi que l'armée syrienne avait repris le contrôle total de la ville de Deir Ezzor. La veille, une ONG, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), avait déjà annoncé la reprise de la localité par l'armée.

/ATS
 

Actualités suivantes