Moon et Kim se retrouveront sur la ligne de démarcation militaire

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un se retrouveront ...
Moon et Kim se retrouveront sur la ligne de démarcation militaire

Moon et Kim se retrouveront sur la ligne de démarcation militaire

Photo: KEYSTONE/AP/LEE JIN-MAN

Le président sud-coréen Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un se retrouveront vendredi sur la Ligne de démarcation militaire en vue de leur sommet vendredi, a annoncé Séoul jeudi. Cette zone démilitarisée divise la péninsule.

M. Moon accueillera symboliquement son visiteur sur la ligne en béton qui marque la frontière entre les deux Corées, a annoncé le directeur du secrétariat de la présidence sud-coréenne Im Jong-seok. Et quand M. Kim franchira cette ligne, il deviendra le premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol sud-coréen depuis la fin de la guerre de Corée, il y a 65 ans.

Il aura droit à une garde d'honneur puis les deux dirigeants iront à pied jusqu'à la Maison de la paix, une structure de verre et de béton située du côté sud du village de Panmunjom, où fut signé l'armistice en 1953. Avant la séance du matin, le dirigeant nord-coréen signera le livre d'or, a précisé M. Im.

Les deux délégations déjeuneront chacune de son côté, les Nord-Coréens franchissant la frontière dans l'autre sens pour leur collation.

La soeur du leader aussi présente

Avant la séance de l'après-midi à la Maison de la paix, MM. Kim et Moon planteront un arbre sur la ligne de démarcation. Un communiqué conjoint devrait être publié après la signature d'un accord, selon la même source. Les travaux seront ponctués par un banquet et une cérémonie d'adieu avant que le dirigeant nord-coréen ne reparte au Nord.

La délégation nord-coréenne comprendra la soeur du maître de Pyongyang, Kim Yo-jong, l'une de ses plus proches conseillères, qu'il avait déjà dépêchée au Sud pour les jeux Olympiques d'hiver, a ajouté M. Im. Kim Yong-nam, le chef de l'Etat nord-coréen aux fonctions largement honorifiques, sera également de la partie.

Séoul-Washington

Par ailleurs, un représentant des services de Moon Jae-in a annoncé que Séoul et Washington devraient organiser un sommet bilatéral à la mi-mai, après le sommet prévu vendredi entre la Corée du Sud et la Corée du Nord. Mais avant celui qui doit réunir autour d'une table le président américain et le dirigeant nord-coréen. Les propos ont été confirmés par John Bolton, conseiller à la sécurité de la Maison Blanche.

Le régime nord-coréen a annoncé samedi dernier qu'il suspendait ses essais nucléaires et de missiles balistiques, une décision considérée par la Corée du Sud comme 'significative' en direction de la dénucléarisation péninsule. Séoul a affirmé vouloir contribuer à créer les conditions favorables au bon déroulement des réunions entre Kim Jong-un et Donald Trump.

/ATS
 

Actualités suivantes