Moscou accusée d'exploiter sexuellement des enfants enlevés

Le commissaire aux droits de l'homme de l'Ukraine a accusé jeudi la Russie d'enlever des enfants ...
Moscou accusée d'exploiter sexuellement des enfants enlevés

Moscou accusée d'exploiter sexuellement des enfants enlevés

Photo: KEYSTONE/AP/Efrem Lukatsky

Le commissaire aux droits de l'homme de l'Ukraine a accusé jeudi la Russie d'enlever des enfants de son pays afin d'alimenter des trafics sexuels.

'Des comptes (sur l'application) Telegram révèlent que les Russes enlèvent des enfants ukrainiens et réalisent avec eux des vidéos sexuelles', a affirmé le commissaire aux droits humains du Parlement ukrainien Dmytro Lubinets, dans un message sur Telegram.

'Par exemple, ils proposent pour 250'000 roubles (plus de 3200 euros) un garçonnet ukrainien', a-t-il ajouté, assurant qu'il s'agissait d'un orphelin.

M. Lubinets a publié l'extrait d'un échange sur une messagerie internet non identifiée entre deux personnes discutant l'implication d'un jeune garçon dans le tournage d'un film pédo-pornographique.

'Il vient d'Ukraine, d'un orphelinat, il n'a pas de parents', écrit l'une des personnes. 'Nous faisons venir des petits pour ce type de travail. Ce n'est pas le premier que nous faisons venir'.

Par milliers

M. Lubinets n'a pas précisé comment il avait obtenu cet échange. Il a appelé la police et la justice ukrainiennes à prendre 'les mesures appropriées pour trouver et punir les coupables.'

'La Fédération de Russie enlève, tue, déporte et viole insidieusement nos enfants', a-t-il ajouté. 'Comment cela est-il possible dans le monde d'aujourd'hui?'

Les crimes contre les enfants, y compris les abus sexuels, sont assez courants en Russie.

L'Ukraine accuse les forces russes d'avoir enlevé et emmené dans les territoires contrôlés par Moscou des milliers d'enfants, dont des orphelins.

En septembre, des enquêteurs des Nations Unies ont accusé Moscou de crimes de guerre 'à grande échelle' en Ukraine, notamment des actes de torture et des violences sexuelles.

/ATS
 

Actualités suivantes