Plus de 2400 morts dues au Covid-19 aux Etats-Unis en 24 heures

Les Etats-Unis ont déploré jeudi plus de 2400 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus ...
Plus de 2400 morts dues au Covid-19 aux Etats-Unis en 24 heures

Plus de 2400 décès dus au Covid-19 aux Etats-Unis en 24 heures

Photo: KEYSTONE/AP

Les Etats-Unis ont déploré jeudi plus de 2400 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus en 24 heures, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Ces morts portent le bilan total de l'épidémie dans le pays à plus de 75'500 morts.

Ces 2448 décès supplémentaires ont été recensés entre 20h30 locales jeudi et la veille à la même heure par l'université, qui actualise ses données en continu. Les Etats-Unis comptent par ailleurs plus de 1,25 million de cas officiellement diagnostiqués (+27'300 en 24 heures). Quelque 195'000 personnes sont déclarées guéries.

Plus de 8,1 millions de tests de dépistage ont été réalisés dans le pays, de même source.

Les bilans journaliers aux Etats-Unis ne sont pas passés sous la barre des 1000 morts depuis le 1er avril. Après avoir enregistré plus de 3100 morts en 24 heures à la mi-avril, le pays est aujourd'hui bloqué sur un 'plateau' dont il n'arrive pas à redescendre.

Nouveaux foyers

Si l'épidémie ralentit désormais à New York, qui reste l'épicentre avec plus de 20'000 morts confirmées ou probables du virus dans l'Etat, d'autres foyers sont apparus, comme la région de la capitale américaine, Washington.

Les Etats-Unis sont de loin le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas détectés, selon les données officielles. Le président américain Donald Trump a toutefois régulièrement accusé la Chine de mentir sur son bilan.

'L'Amérique est engagée dans une bataille féroce contre une maladie terrible', a déclaré le président américain jeudi. 'Nous prions pour que les scientifiques et les chercheurs innovent sur des traitements, trouvent des thérapies et des vaccins, et qu'ils les trouvent vite.'

Hydroxychloroquine sans effet

Un temps annoncée comme un remède possible contre le Covid-19, notamment par M. Trump, l'hydroxychloroquine, un médicament contre le paludisme, n'a ni amélioré ni détérioré de manière significative l'état de patients gravement malades du coronavirus, affirme une étude.

'Le risque d'intubation ou de décès n'était pas significativement plus important ou moindre parmi les patients ayant reçu l'hydroxychloroquine que parmi ceux n'ayant rien reçu', ont précisé les auteurs de la recherche parue jeudi dans le New England Journal of Medicine.

Financée par les instituts de santé américains (NIH), l'étude d'observation a été conduite sur des malades du Covid-19 admis dans les services d'urgence des hôpitaux New York-Presbyterian Hospital et Columbia University Irving Medical Center.

811 patients ont reçu deux doses de 600 mg d'hydroxychloroquine le premier jour puis 400 mg quotidiennement pendant quatre jours. 565 malades n'ont pas reçu le médicament.

Lupus, paludisme et polyarthrite

L'étude 'ne devrait pas être utilisée pour écarter' les potentiels bienfaits ou risques que peut apporter un traitement à l'hydroxychloroquine, selon les scientifiques.

'Cependant, nos résultats n'appuient pas l'utilisation de l'hydroxychloroquine pour le moment, en dehors d'essais cliniques randomisés [répartissant les patients par tirage au sort, ndlr] afin de démontrer son efficacité', ont-ils ajouté.

L'hydroxychloroquine et la chloroquine sont utilisées depuis des années pour traiter le paludisme, certaines maladies auto-immunes, comme le lupus, et la polyarthrite rhumatoïde.

/ATS
 

Actualités suivantes