Plus de 4000 évacuations dans l'Oural après la rupture d'un barrage

Plus de 4000 personnes ont été évacuées d'une zone inondée à la suite de la rupture vendredi ...
Plus de 4000 évacuations dans l'Oural après la rupture d'un barrage

Près de 4500 évacuations dans l'Oural après la rupture d'un barrage

Photo: KEYSTONE/AP

Près de 4500 personnes ont été évacuées d'une zone inondée à la suite de la rupture vendredi d'un barrage dans la région russe d'Orenbourg, dans l'Oural, ont annoncé samedi les autorités régionales. L'incident intervient en pleine fonte des neiges.

Le président Vladimir Poutine a demandé au ministre des Situations d'urgence, Alexandre Kourenkov, de se rendre sur place, a indiqué dans la soirée Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin.

Au total, '4402 personnes ont été évacuées', dont plus de 1100 enfants, a annoncé sur Telegram le service de presse du gouverneur régional, Denis Pasler. Il a précisé qu'un peu plus de 6000 maisons ont été inondées dans cette région frontalière du Kazakhstan.

Neuf localités ont été inondées à ce stade, selon les autorités locales.

Un barrage a cédé en amont

Les personnes évacuées sont redirigées 'vers des centres d'hébergement temporaires', a précisé dans un message séparé M. Pasler, annonçant des aides financières exceptionnelles. 'La situation dans la vieille ville est difficile', a reconnu le responsable un peu plus tard, jugeant l'ampleur des dégâts 'considérable'.

Ces importantes inondations interviennent au lendemain de la rupture d'un barrage à Orsk, une ville située à la frontière avec le Kazakhstan voisin, a expliqué de son côté le parquet régional.

Selon les autorités régionales, le barrage, qui a cédé partiellement, est conçu pour un niveau de l'Oural, le grand fleuve de la région, de 5,5 m, contre 9,6 mètres actuellement, à la faveur de la fonte des neiges.

Partir 'immédiatement'

'Le niveau de l'eau (du fleuve) Oural (...) va continuer à monter', a prévenu de son côté le maire de la ville d'Orenbourg, Sergueï Salmine. Dans les prochaines heures, 'le niveau pourrait atteindre un seuil critique', a-t-il ajouté, appelant 'tout le monde à quitter immédiatement les maisons situées dans la zone inondable'.

Le ministère russe des Situations d'urgence a publié une vidéo montrant le sauvetage d'habitants par les secouristes dans des zones inondées. Plus de 500 spécialistes se trouvent déjà à Orsk, et des renforts doivent arriver prochainement, a-t-il précisé.

Ces inondations touchent également le Kazakhstan, pays frontalier de la Russie. ans un discours, le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev a évoqué samedi 'une catastrophe naturelle', 'peut-être la plus grande, en termes d'ampleur et de conséquences, de ces 80 dernières années', et indiqué qu'un régime de situation d'urgence locale avait été déclaré 'dans dix régions du pays'.

/ATS
 

Actualités suivantes