Retraites: des heurts à Paris, début d'incendie à La Rotonde

Des heurts ont éclaté jeudi à Paris entre un groupe de manifestants et les forces de l'ordre ...
Retraites: des heurts à Paris, début d'incendie à La Rotonde

Retraites: des heurts à Paris, début d'incendie à La Rotonde

Photo: KEYSTONE/AP/Jeremias Gonzalez

Quelques violences émaillaient la 11e journée d'action contre la réforme des retraites alors que le nombre de manifestants baissait jeudi en France, dans un climat de plus en plus crispé entre organisations syndicales et exécutif.

Un restaurant du sud de Paris devenu un symbole du président français, qui y avait célébré en 2017 sa qualification pour le second tour de la présidentielle, a été attaqué. 'La Rotonde', déjà victime d'une tentative d'incendie durant les marches des 'gilets jaunes' en 2020, a cette fois-ci vu son auvent prendre brièvement feu, avant que les pompiers n'interviennent.

Dans la capitale, le syndicat CGT faisait état en milieu d'après-midi de 400'000 manifestants, contre 450000 selon lui jeudi dernier. Les autorités, qui avaient alors recensé 93'000 personnes n'ont pas encore fait connaître leur estimation du jour.

Dans les grandes villes français, la participation semblait également s'étioler. A Rennes, habituelle place forte de la contestation, la préfecture n'a compté que 8500 manifestants et les syndicats 20'000.

Les autorités prévoyaient mercredi soir une mobilisation moins massive au niveau national, avec entre 600'000 et 800'000 personnes, dont 60'000 à 90'000 à Paris. Au total, 11'500 policiers et gendarmes ont été mobilisés, alors que les derniers cortèges ont été émaillés de tensions.

Mais les syndicats espéraient un rebond contre le relèvement de 62 à 64 ans de l'âge de départ à la retraite. 'Il y a une grosse contestation' contre cette réforme qui 'ne passe toujours pas', a souligné le patron du syndicat réformiste CFDT, Laurent Berger.

Des blocages de lycées et de sites universitaires se sont produits jeudi matin à Lyon (est), Rennes (ouest), Lille (nord) ou Paris, dont celui de la prestigieuse université de la Sorbonne. Des actions de blocages aux portes de grandes villes ont par ailleurs provoqué des embouteillages.

/ATS
 

Actualités suivantes