Revue de presse de ce dimanche 3 septembre 2017

La course au Conseil fédéral et les éboulements dans la région grisonne de Bondo se taillent ...
Revue de presse de ce dimanche 3 septembre 2017

Revue de presse de ce dimanche 3 septembre 2017

Photo: Keystone

La course au Conseil fédéral et les éboulements dans la région grisonne de Bondo se taillent la part du lion dans les journaux dominicaux helvétiques. Voici les titres de ces informations, qui n'ont pas été confirmées à l'ats:

Le Matin Dimanche: Le groupe PLR a décidé vendredi de présenter trois candidatures à la succession de Didier Burkhalter au Conseil fédéral. Les deux Romands dans la course - Isabelle Moret et Pierre Maudet - risquent de diviser les mêmes parlementaires et d'offrir une voie royale au Tessinois Ignazio Cassis. Interrogés par Le Matin Dimanche sur la possibilité d'une alliance, les deux concurrents ne semblent pas convaincus. 'Un conseiller fédéral doit représenter toute la Suisse et pas seulement une seule région', esquive la Vaudoise, avant de détailler son pedigree national. 'Ca pourrait être une stratégie, mais je n'y adhère pas en l'état. Ma campagne ne s'inscrit pas dans cette logique-là', répond simplement le Genevois.

Le Matin Dimanche: Chaque année, 1200 décès pourraient être évités dans les hôpitaux suisses. En cause, ce qu'on appelle les éléments indésirables soit, 'des événements pas souhaités et inattendus causés par des soins dispensés aux patients', explique Oliver Peter, vice-directeur du CHUV, interrogé par Le Matin Dimanche. Leurs conséquences peuvent aller de bénignes à mortelles. Le taux national de ces événements indésirables est de 12%, soit similaire au reste du monde, révèle toutefois une enquête menée pour la première fois en Suisse.

NZZ am Sonntag / SonntagsBlick / SonntagsZeitung: Après le dernier glissement de terrain qui a eu lieu jeudi soir dans la région de Bondo, le canton des Grisons a réagi en instaurant des mesures de surveillance plus intensives. L'Office des forêts et des dangers naturels surveille désormais constamment les mouvements du Piz Cengalo à l'aide de radars installés samedi par une firme zurichoise, rapporte ainsi la NZZ am Sonntag.

De leur côté les habitants de Bondo devront attendre encore au moins un mois, avant de retrouver leurs foyers, souligne le SonntagsBlick. Il faudra d'abord déblayer la masse de boue et les roches qui se sont accumulées dans bassin de rétention de Bondo. Par la suite, 'il est possible que les autorités décident que certaines parties du village sont trop dangereuses pour y habiter', déclare Christian Wilhelm de l'Office grison des dangers naturels à la SonntagsZeitung.

SonntagsZeitung: Le comportement des CFF et leurs tentatives de pression envers la compagnie BLS alors que les deux entreprises se disputent les concessions des lignes longue distance ne plaît pas à la Commission de la concurrence (COMCO), révèle la SonntagsZeitung. Dans une lettre d'avertissement, les gardiens de la concurrence mettent en garde le numéro un des CFF Andreas Meyer d'une potentielle violation du droit des cartels. C'est problématique lorsque l'un des protagonistes prend de l'influence et tente d'écarter les requêtes de l'autre prestataire, écrit en substance la COMCO dans la missive que s'est procurée le journal.

SonntagsZeitung: Des centaines de jeux de données volées au sein du Service du renseignement de la Confédération (SRC) n'ont toujours pas été retrouvées, rapporte la SonntagsZeitung dans son édition du jour. En 2012, un employé avait volé des données classées secrètes au sein du SRC. Selon le procès-verbal d'un logiciel de surveillance, l'informaticien a copié électroniquement un total de 23'419 fichiers sur des supports de données externes. Seuls 22'877 ont pu être retrouvés. Trois clés ou disques durs utilisés par le voleur n'ont pas non plus refait surface. L'ex-employé a écopé de vingt mois de prison avec sursis à la fin 2016.

SonntagsBlick: Cinq rappeurs proches de la Reitschule de Berne ont été reconnus coupables d'insulte envers la conseillère nationale UDC Natalie Rickli par le tribunal régional de Berne-Mitteland. Ils devront s'acquitter d'une peine pécuniaire de quelques centaines de francs, indique le SonntagsBlick. Dans un rap, les musiciens qualifiaient notamment la politicienne de Winterthour de 'traînée'. Le ministère public avait requis une peine plus dure.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus