Revue de presse du dimanche 24 décembre 2017

Sécurité routière, commerce illégal d'armes ou encore l'initiative 'No Billag' sont quelques-uns ...
Revue de presse du dimanche 24 décembre 2017

Revue de presse du dimanche 24 décembre 2017

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Sécurité routière, commerce illégal d'armes ou encore l'initiative 'No Billag' sont quelques-uns des sujets abordés par la presse dominicale en cette veille de Noël. Voici les titres de ces informations non confirmées à l'ats:

Le Matin Dimanche: Changement de cap pour la sécurité routière nationale. Le Conseil fédéral et les Etats veulent adoucir le programme de la Confédération visant à réduire le nombre de morts sur les routes (Via sicura), tandis que les Chambres viennent de donner leur feu vert à la vente d'alcool sur les aires d'autoroute, rapporte Le Matin Dimanche. Les Etats plaident aussi pour l'abandon de deux mesures censées entrer en vigueur en 2019 - à savoir l'éthylomètre antidémarrage et la boîte noire, mesures utilisées dans certains cas précis. Le Bureau de prévention des accidents (BPA) s'inquiète vivement de ce changement de politique rappelant notamment que l'éthylomètre antidémarrage 'combiné à des programmes de réhabilitation, permettrait d'épargner près de 60 blessés graves et cinq tués sur les routes chaque année'.

SonntagsZeitung: Une entreprise bâloise serait impliquée dans le commerce illégal d'armes. La SonntagsZeitung, qui révèle l'affaire, se base sur le rapport, 'Weapons of the Islamic State' (Armes de l'Etat islamique, ndlr) publié en décembre par l'ONG Conflict Armament Research (CAR), dans lequel apparaît la firme suisse Tradewell AG. Concrètement, cette dernière a manigancé la vente de cinq millions de cartouches serbes aux forces de sécurité irakiennes. Le cas est doublement problématique: une partie des munitions est tombée aux mains de l'EI et la firme nécessitait, selon la loi sur le matériel de guerre, l'approbation du Secrétariat d'Etat à l'économie, ce qu'elle n'avait pas. Le SECO a déposé une plainte.

SonntagsBlick/Le Matin Dimanche: Le nouveau patron des Affaires étrangères Ignazio Cassis souhaite la création d'un Secrétariat d'Etat pour l'Europe. Il en a fait part de manière informelle au Conseil fédéral, indique le SonntagsBlick, se basant sur des propos de la présidente de la Confédération Doris Leuthard. Roberto Balzaretti, ancien ambassadeur suisse à Bruxelles est pressenti pour prendre les rênes du nouvel organe. Par ailleurs, dans Le Matin Dimanche, M. Cassis est malmené par le chef du PS Christian Levrat, qui l'accuse d'avoir envenimé la situation avec l'Union européenne depuis son arrivée au DFAE. Le conseiller aux Etats est appuyé par des parlementaires, tant de gauche que du centre droit, qui demandent à Ignazio Cassis de proposer rapidement de nouvelles négociations sur un accord-cadre, afin de régler ce conflit.

Le Matin Dimanche: Le camp du oui à l'initiative 'No Billag' est toujours en tête, selon plusieurs sondages. Pour les chefs du PDC et du PS, la stratégie de défense de la SSR n'est pas la bonne. Le socialiste Christian Levrat conseille à la SSR de mettre en avant les faits, car eux 'parlent nettement en faveur du non', explique-t-il au Matin Dimanche. De son côté, le démocrate-chrétien Gerhard Pfister invite les employés de la radio-TV à rester tranquilles jusqu'à la votation du 4 mars et la SSR à 'accepter les critiques sur le service public'. La campagne des opposants à 'No Billag' débutera début janvier.

NZZ am Sonntag: Il y a toujours plus de personnes qui travaillent en dehors des heures de bureau, soit tard le soir, durant la nuit ou le dimanche. Plus de 1,8 million de personnes travaillent régulièrement ou de temps en temps entre 19h00 et minuit, révèle la NZZ am Sonntag s'appuyant sur des données de l'Office fédéral de la statistique (OFS) - soit une hausse de 12% entre 2010 et 2016. Au total ce chiffre représente 41% de la population active suisse. Même constat pour les travailleurs de nuit. Près de 600'000 personnes oeuvrent ainsi entre minuit et 6h du matin - soit une hausse 8% dans la période sous revue.

NZZ am Sonntag: La Confédération a approuvé la contribution à un projet d'aide en Erythrée. Le montant s'élève à un million de francs, rapporte dimanche la NZZ am Sonntag, s'appuyant sur des propos du ministère des Affaires étrangères. L'argent est destiné au projet 'Skills and Migration', qui doit encourager la formation dans ce pays de la corne d'Afrique. L'accord a été signé le 7 décembre. En octobre déjà, Berne avait décidé de donner un million à deux organisations d'aide privées, qui oeuvrent à la mise en place de programmes de formation professionnelle en Erythrée.

SonntagsZeitung: Le ministère public du Tessin a ouvert une procédure pénale contre inconnu dans l'affaire du redressement judiciaire de la compagnie aérienne régionale Darwin Airline. Il avait été averti par l'office des poursuites et faillites responsable de possibles irrégularités, note la SonntagsZeitung. Selon un porte-parole du ministère, l'office suspecte que la mise en faillite ne se soit pas déroulée conformément à la loi.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus